/sports/soccer/cf-montreal
Navigation

Gabriel Balbinotti prêt pour l’Impact ?

Gabriel Balbinotti
Photo tirée du compte Twitter de l'Académie de l'Impact de Montréal Gabriel Balbinotti

Coup d'oeil sur cet article

Malgré une enfance troublée, le jeune espoir de l’Impact de Montréal Gabriel Balbinotti a su surmonter les obstacles pour devenir un joueur de soccer professionnel et il frappe maintenant à la porte de la Major League Soccer (MLS).

En 2006, les Balbinotti avaient des raisons de craindre pour leur sécurité et ont quitté de façon précipitée le Brésil. Âgé de 8 ans seulement à ce moment, le jeune Gabriel est rapidement devenu l’un des meilleurs joueurs de soccer de la province.

«Quand il avait 13, 14 et 15 ans, il faisait partie de l’équipe nationale. Chez les Estacades de Trois-Rivières, il a affronté l’Académie de l’Impact. Ce soir-là, il a marqué trois buts en deuxième demie», s’est souvenu son père Marcos.

C’est ainsi qu’il a reçu l’invitation qui l’a rapproché de son rêve de gagner sa vie avec un ballon rond. Dans l’uniforme de l’Impact de Montréal des moins de 18 ans, il a inscrit 23 buts en 23 matchs lors de la saison 2016-2017.

«Ça a été une excellente année pour moi. Le Fury d’Ottawa m’a offert un premier contrat et l’Impact a conservé mes droits dans la MLS», a relaté le principal intéressé.

C’est donc à Ottawa qu’il a officiellement amorcé sa carrière professionnelle après le camp d’entraînement de l’Impact. «C’est un gros apprentissage pour moi. Je joue tous les jours avec des joueurs de haut niveau et ça me permet de m’améliorer quotidiennement.»

Avec seulement 10 victoires en 26 matchs cette saison, l’Impact de Montréal cherche visiblement ses repères... Balbinotti pourrait-il faire partie de la solution à moyen terme?

«C’est l’équipe qui me développe depuis l’âge de 14 ans. Pour l’instant, je suis un joueur du Fury d’Ottawa, mais c’est certain que si l’Impact estime que je suis prêt pour jouer en MLS, je serais honoré d’endosser leur uniforme.»

La saison du Fury d’Ottawa prendra fin le 13 octobre et sitôt les séries éliminatoires terminées, Gabriel reviendra à Trois-Rivières pour s’entraîner en prévision de l’an prochain. Ne reste seulement qu’à déterminer quel maillot il endossera.