/news/provincial
Navigation

Jonatan Julien candidat de la CAQ dans Charlesbourg

L’ex-bras droit du maire Labeaume tentera de déloger François Blais

L’ex-vice-président du comité exécutif de la Ville de Québec, devenu conseiller indépendant, Jonatan Julien, confirmera mercredi après-midi qu’il sera candidat de la CAQ dans la circonscription de Charlesbourg.
Photo Simon Clark L’ex-vice-président du comité exécutif de la Ville de Québec, devenu conseiller indépendant, Jonatan Julien, confirmera mercredi après-midi qu’il sera candidat de la CAQ dans la circonscription de Charlesbourg.

Coup d'oeil sur cet article

À défaut de pouvoir compter sur Gertrude Bourdon dans Charlesbourg, la Coalition avenir Québec misera sur la candidature de l’ex-bras droit du maire Labeaume, Jonatan Julien, a appris notre Bureau parlementaire.

Ce dernier affrontera notamment le ministre libéral François Blais, qui a été élu député de Charlesbourg lors des dernières élections générales.

Le chef caquiste, François Legault, en fera l’annonce mercredi après-midi, à 16 h, au Moulin des Jésuites.

Il s’agira en fait d’une deuxième tentative dans le comté de Charlesbourg pour M. Julien. Il a tenté sa chance dans cette circonscription une première fois, il y a 15 ans, en 2003, sous la bannière de l’Action démocratique du Québec (ADQ). Il avait alors été devancé par plus de 6000 votes par son rival libéral de l’époque, Éric R. Mercier.

Comptable de profession, M. Julien a été élu pour la première fois sur la scène municipale en 2013, sous la bannière d’Équipe Labeaume, avant d’être réélu en 2017.

Au comité exécutif de la Ville de Québec, il a piloté des dossiers névralgiques, comme ceux de l’amphithéâtre, des infrastructures, des conventions collectives, des finances et du déneigement.

Polémique

Il a claqué la porte du parti de Régis Labeaume avec grand bruit, le 10 mai dernier, après que le maire l’eut blâmé pour sa gestion du projet de construction d’une nouvelle centrale de police, qui a finalement avorté en raison de mauvaises évaluations des coûts et des besoins.

M. Julien, qui avait qualifié ces reproches d’injustifiés, siège depuis en tant que conseiller municipal indépendant de Neuchâtel-Lebourgneuf. Il est aussi président de l’arrondissement des Rivières.

Avant de se lancer en politique municipale, il a été, de 2012 à 2013, secrétaire général de la Société immobilière du Québec, où il était responsable des projets majeurs et des affaires corporatives.

Auparavant, il a travaillé en vérification interne, en gestion des risques et en gouvernance chez SSQ Groupe financier, Desjardins, le Vérificateur général du Québec et Ernst & Young.

Tensions CAQ-Labeaume

Il reste à voir comment la nouvelle sera accueillie par Régis Labeaume. Interrogé par Le Journal, le cabinet du maire de Québec s’est limité à indiquer mardi qu’il n’y aurait pas de commentaire.

Il est déjà de notoriété publique que les relations entre le maire de Québec et la Coalition avenir Québec n’ont pas toujours été au beau fixe, plus particulièrement avec le porte-parole régional du parti de François Legault et député de La Peltrie, Éric Caire.

M. Legault a tout de même été reçu à plusieurs occasions par M. Labeaume à l’hôtel de ville.

 

Candidats dans Charlesbourg

PLQ : François Blais (sortant)

CAQ : Jonatan Julien

PQ : Annie Morin

QS : Elisabeth Germain


Jonatan Julien

  • Âgé de 46 ans
  • Élu sous la bannière d’Équipe Labeaume en 2013 et 2017
  • Conseiller municipal de Neuchâtel-Lebourgneuf, dans l’arrondissement des Rivières
  • Siège en tant qu’indépendant depuis le 10 mai 2018
  • Membre de l’Ordre des comptables professionnels agréés du Québec (CA, CPA)
  • Détenteur d’une maîtrise en administration publique de l’ÉNAP
  • Candidat de l’ADQ en 2003 dans Charlesbourg, battu par 6233 voix par le libéral Éric R. Mercier