/elections
Navigation

L’anglais, une langue officielle au Québec?

Coup d'oeil sur cet article

Faisant fi de la loi 101, Québec solidaire (QS) estime que l’anglais est une langue officielle au Québec.

C’est du moins ce que la formation politique a indiqué sur Twitter, en réponse à une question posée par un électeur anglophone, Jonathan Seifert.

«Québec solidaire s’engage à faire de la langue des signes une langue officielle du Québec. Quand l’anglais obtiendra la même marque de respect?» a-t-il demandé à QS sur Twitter.

«L'anglais est une langue officielle du Québec et du Canada. Notre engagement à adopter la loi sur l'accessibilité universelle et la reconnaissance de la langue des signes comme langue officielle est essentiel pour que le Québec soit à jour pour tous les Québécois», lui a répondu le parti.

Photo capture d'écran

Jonathan Seifert a ensuite fait une capture d’écran de cette réponse et s’est dit très heureux de voir que Québec solidaire «reconnaît l’anglais comme une langue officielle du Québec».

«Vous semblez être confus au sujet de notre réponse. Oui, quelqu'un peut recevoir des services dans certaines institutions en français et en anglais (et, nous espérons, en langue des signes), mais nous avons l'intention de maintenir le français comme seule langue pour l'État, comme le prévoit la loi 101», a ensuite nuancé le parti.

Or, cette réponse ne semble pas avoir convaincu les internautes, qui ont été nombreux à réagir...

Photo capture d'écran

La co-porte-parole de Québec solidaire Manon Massé a ensuite été questionnée à ce sujet, jeudi, lors du lancement officiel de la campagne de son parti.

Québec solidaire n'a pas fait d’erreur en affirmant que la langue de Shakespeare est une langue officielle du Québec, a-t-elle d'abord indiqué.

«L'anglais est encore une langue officielle au Canada. Mais lorsque nous réaliserons l'indépendance, nous ferons en sorte que le français soit la seule langue officielle au Québec», a-t-elle précisé, rapporte le Huffington Post.

Elle a aussi soutenu que Québec solidaire s’assurerait de protéger les droits de la minorité anglophone.

Rectification

Plus tard, en mêlée de presse avec les journalistes, la co-porte-parole de Québec solidaire a rectifié ses propos.

«Pour être claire par rapport à ma réponse à une question posée en anglais, le Canada a pour langues officielles le français et l'anglais. L'unique langue officielle du Québec est le français. Et pour Québec solidaire, un Québec indépendant protégerait encore mieux notre langue tout en protégeant les droits de la minorité linguistique anglophone», a-t-elle indiqué, admettant qu'elle n'est pas parfaitement bilingue et que cela lui pose parfois problème.

Son parti reconnaît aussi que le «tweet» à l’origine de la question était «une erreur commise par un nouvel employé de Québec solidaire».

La Charte de la langue française (communément appelée loi 101) est une loi qui définit les droits linguistiques des Québécois et confirme le français comme langue officielle du Québec. «Elle fait du français la langue de l'État, de l'enseignement, du commerce et des affaires, ainsi que la langue normale et habituelle du travail.»