/lifestyle
Navigation

Des condoms, des gros cons et du bodysurfing manqué: on était au lancement de l'album rock de Pierre Lapointe!

Coup d'oeil sur cet article

Pierre Lapointe a surpris tout le monde le 24 août dernier en sortant un album rock sur lequel il joint sa voix aux instruments des Beaux Sans-Cœur: Philippe Brault, Nicolas Basque, Vincent Legault et José Major.  
 
C’est dans le mythique Théâtre du Vieux-Noranda, lieu emblématique du Festival de la musique émergente en Abitibi-Témiscamingue (FME), que l’artiste a choisi de présenter ce projet pour la première fois, à minuit, l’heure du rock, évidemment. 
 
Audacieux jusqu’au bout, Pierre Lapointe commence son show avec la dernière chanson du disque, une pièce de 10 minutes, instrumentale, durant laquelle il n’est pas sur scène.  
 
Alors que tout le monde pense qu’il a eu envie de faire pipi à la dernière minute, il débarque sur scène vêtu d’un ensemble à franges en cuirette, une création vestimentaire qui, de son propre aveu, «ne respire pas ben, ben». Il interprète la pièce titre de l’album: Ton corps est déjà froid, puis il enchaîne ensuite avec Des maux sur tout, tiré de PUNKT (2013), qui revêt pour l’occasion ses habits punk. 
 
Sous ses cheveux suit, puis Pierre demande à la foule: «Avez-vous déjà été amoureux d’un gros con? Ça marche aussi de l’autre côté: avez-vous déjà été amoureux d’une grosse conne?» Et il offre la pièce Vrai ou faux à ceux et celles qui ont scandé «oui». 
 
D’autres pièces du nouvel album se succèdent et Pierre invite les Frannie et Fab de Random Recipe sur scène pour une version bien punk de la «toune»  La sexualité, qu’elles interprétaient avec lui sur l’album PUNKT. De son côté, le public est probablement encore dans l’esprit du concert Pierre Lapointe seul au piano, le mémo «Pierre Lapointe est rendu rock» ne s’étant pas rendu à Rouyn-Noranda.  
 
Dans l’excitation du moment, Frannie décide en effet de se lancer dans la foule pour une expérience de bodysurfing infructueuse où elle mange le plancher en pleine face. «Les eaux se sont séparées comme si j’étais Moïse», nous confiera plus tard Frannie, couverte de bleus.  
 
C’est aussi pendant l’interprétation de La sexualité que des condoms à l’effigie du band seront lancés dans la foule pour éviter que les gens «se reproduisent durant le FME», dit Pierre. 
 
Hormis les pièces de Ton corps est déjà froid, Pierre Lapointe et les Beaux Sans-Cœur se permettent de revisiter  L’étrange route des amoureux, parue sur PUNKT, Les remords ont faim, sortie sur Paris Tristesse (2015), une chanson qu’on ne connaissait qu’au piano, puis  Le bar des suicidés, entendue sur Les sentiments humains (2009).  
 
Et finalement, un grand coup au cœur nous est asséné en rappel: Je déteste ma vie, sortie sur Les Callas (2014), probablement la pièce la plus triste jamais écrite, qui devient extrêmement libératrice lorsqu’elle est scandée avec la nouvelle fougue du style éphémère de Pierre Lapointe. 
 
L’album Ton corps est déjà froid, paru chez Audiogram, est disponible partout. Le spectacle sera présenté de nouveau à l’Esco, du 5 au 7 septembre.  

Aussi à voir

   

 

 

 

 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.