/news/politics
Navigation

Paradis fiscal: François Legault critique Eugenie Bouchard

Eugenie Bouchard
Photo Le Journal de Montreal, Ben Pelosse François Legault critique la joueuse de tennis Eugenie Bouchard, qui a élue domicile dans l’archipel des Bahamas, considéré comme un paradis fiscal.

Coup d'oeil sur cet article

THETFORD MINES | François Legault critique la joueuse de tennis Eugenie Bouchard, qui a élu domicile dans l’archipel des Bahamas, un pays considéré comme un paradis fiscal.

«Je n’ai pas tellement aimé cette nouvelle. C’est son droit, mais je n’ai pas aimé ça», a affirmé le chef caquiste mardi lors d’un point de presse à Thetford Mines.

Eugenie Bouchard a déménagé plus tôt cette année sa résidence officielle de la Floride, aux États-Unis, aux Bahamas, un pays qui n'impose pas d'impôt sur le revenu, rapporte le quotidien La Presse, qui souligne aussi que le Canadien Denis Shapovalov réside également aux Bahamas.

M. Legault aurait préféré que la vedette «paye ses impôts dans son pays», «là où on a été élevé, là où on a appris à jouer au tennis».