/opinion/columnists
Navigation

Chère SAQ

Coup d'oeil sur cet article

Dans la cité du Vatican, le plus petit pays du monde, on imagine de vieux messieurs en soutane qui se promènent, taciturnes, de prières en austérité. Ils sont moins de mille âmes, mais attention, ils ne dorment pas sur la switch. Ils dominent la planète en consommation de vin.

Attachez vos bérets avec des cantiques. Autour du pape François, il se boit 74 litres de vin par personne annuellement. C’est sûr que ça doit inclure les messes et autres cérémonies. C’est plus que cinq fois ce que nous, pieux Canadiens, lampons dans le même laps de temps. Nous sommes des enfants d’école avec nos 16 à 17 litres par tête de pipe, en étant autour de 30es au monde.

Dans les grands pays, les meilleurs gorgotons sont évidemment en France, mais aussi en Slovénie, en Croatie et bien sûr en Italie, qui en dégustent trois fois plus que nous.

Je ne savais pas. Les Russes sont de petits amateurs de pinard. Même pas neuf litres par année. Toutefois, dans le dossier vodka, tiens ta chapka.

Et chez nous

Dans le Canada, nous sommes maîtres. Le bon Québécois est chef de file avec ses 23 litres par grenouille annuellement. Et nous donnons surtout dans le rouge, alors que nos plus proches rivaux sont à l’autre bout, en Colombie-Britannique, où on sauce plus dans le blanc. Après ? Non, pas l’Ontario, parce que les Albertains semblent avoir un meilleur sens du raisin. Les Ontariens sont quatrièmes.

Tout de même étonnant lorsqu’on sait que le « vino » est plus cher au Québec, parce que nous avons l’exclusive SAQ qui, souvent, nous prend pour des rats de laboratoire.

Comme l’explique le journaliste économique Gérald Fillion dans son livre, la SAQ, provisoirement, augmente le prix d’un vin populaire, et si on continue à l’acheter la hausse restera en vigueur. Si la popularité du vin descend, le coût du même vin rebaissera. C’est l’fun, hein ? Quand t’es né pour un p’tit vin.

Jeudismes

  • Pacioretty prépare ses bâtons pour la prochaine saison : 12 stylos.
  • Belle météo pour faire de la moto marine. Le temps est sea-doo.
  • Aujourd’hui, les voyages de noces sont plus courts, mais on en fait plus souvent.
  • Très bonne année pour le blé d’Inde. Presque aussi haut que les plants de pot.
  • J’ai mangé du simili poulet. C’était simili bon.

À demain

Santé !