/entertainment/music
Navigation

Guylaine chante Céline

La chanteuse a laissé le country de côté le temps d’une soirée

Guylaine Tanguay
Photo courtoisie Guylaine Tanguay lors de son spectacle hommage à Céline Dion au Casino de Montréal, l’automne dernier. Elle présentait le même spectacle vendredi soir, au Capitole.

Coup d'oeil sur cet article

Le country lui sied si bien. Mais Guylaine Tanguay est capable d’un beaucoup plus large registre. Elle en a fait la preuve vendredi, au Capitole, lors d’un spectacle où elle empruntait le répertoire de Céline Dion.

Le spectacle monté simplement « pour se faire plaisir », est « une invitation bien différente que d’habitude », a souligné la chanteuse d’entrée de jeu, devant une salle pleine. Fans de Céline Dion ou de Guylaine Tanguay, les spectateurs sont repartis comblés, puisque l’artiste a mis toute sa personnalité dans ces chansons qu’on connaît par cœur.

Avec sa voix indéniablement puissante, Guylaine Tanguay a repris sans effort les pièces de son idole. Même la plus ardue All By Myself ne lui a pas fait peur, même si sa voix s’est quelque peu éraillée durant la fameuse note. Plusieurs spectateurs étaient debout après ce tour de force.

Aucune trace de country

Les bottes de cowboys avaient été mises au rancart pour la soirée : il n’y avait aucune trace de country dans ce spectacle. Dans le répertoire choisi, Guylaine Tanguay a vogué entre les plus grands succès de la star, en nous faisant faire un tour franchement complet de sa carrière.

Après une énergique introduction sur I Drove All Night, elle a chanté les débuts de Céline Dion avec Ce n’était qu’un rêve et Une colombe, dont on doit souligner les arrangements modernes.

« Ce que j’aime chez elle, c’est qu’elle n’a jamais ignoré ses racines, et même la langue française », a dit la chanteuse avant le quatuor francophone S’il suffisait d’aimer, Pour que tu m’aimes encore, J’irai où tu iras et L’amour existe encore.

Les plus grands succès anglophones de Céline Dion étaient aussi au rendez-vous, de River Deep Mountain High à Love Can Move Mountains, qui ont définitivement instauré une belle ambiance dans le Capitole. En deuxième partie, Guylaine Tanguay a mis tout son talent d’interprète en valeur avec un magnifique segment acoustique, où la puissante Vole nous a arraché des frissons.

Pour l’appuyer dans ce concert, Guylaine Tanguay était entourée de sept musiciens, dont une section de cordes, fort nécessaire dans le répertoire de Céline Dion.

Après ce détour réussi chez Céline, Guylaine Tanguay présentera le 27 avril prochain un nouveau spectacle au Capitole, consacré à un autre grand de la chanson : Elvis Presley.