/weekend
Navigation

Frissons à prévoir cet automne

Coup d'oeil sur cet article

L’arrivée sur nos écrans de La Religieuse, ce week-end, marque le début d’une saison fort prisée des cinéphiles avides de sensations fortes : celle des films d’horreur destinés à mettre la table en attendant l’Halloween. Voici six sorties que les fans d’épouvante souhaiteront inscrire — à l’encre rouge, bien sûr — sur leur calendrier.

Hell Fest (28 septembre)

Photo courtoisie, Granville Pictures Inc.

Un tueur en série qui transforme un parc d’attractions en son propre terrain de jeu ? Avouons-le, Hell Fest s’attaque à un concept éculé, maintes fois exploité. Pourtant, quelques secondes de la bande-annonce ont suffi à nous emballer, et ce de manière assez spectaculaire. Bref, on donnera assurément une chance au cinéaste Gregory Plotkin.


Chair de poule 2 : L’Halloween hantée (12 octobre)

Photo courtoisie, Sony

Décidément, les jeunes ne sont pas en reste cette année avec non pas un, mais deux films à se mettre sous la dent en attendant l’Halloween. Le mois prochain, ils pourront découvrir le deuxième chapitre de Chair de poule, la saga inspirée des romans jeunesse à succès. Bien que la distribution ne comptera que de nouveaux interprètes, les connaisseurs retrouveront un visage bien familier : celui de Slappy le ventriloque, le personnage le plus populaire des livres signés R.L. Stine.


Halloween (19 octobre)

Photo courtoisie, Universal

Quarante ans après avoir fait son entrée dans les salles sombres — et dans les cauchemars d’innombrables cinéphiles — Michael Myers reprend du service. Le célèbre tueur au masque blanc retournera à Haddonfield pour terroriser sa sœur Laurie Strode (alias Jamie Lee Curtis) dans cette suite directe à l’œuvre originale. Les puristes seront heureux d’apprendre que le créateur de la saga, John Carpenter, veille sur cette résurrection de Michael Myers à titre de producteur exécutif.


Suspiria (2 novembre)

Photo courtoisie, Amazon Studios

​Le cinéaste italien Luca Guadagnino s’est lancé un défi de taille en décidant de revisiter Suspiria, un des titres les plus influents du maître de l’horreur Dario Argento. Cette fois-ci, ce seront Dakota Johnson, Mia Goth et Chloë Grace Moretz qui joindront, à leurs risques et périls, l’académie de danse dirigée par une assemblée de sorcières maléfiques.


Le Prédateur (14 septembre)

Photo courtoisie, Twentieth Century Fox

Avec un pied fermement planté dans l’épouvante et le deuxième dans la science-fiction, ce nouveau chapitre de la saga amorcée en 1987 semble bien décidé à surclasser ses prédécesseurs en matière d’hémoglobine. Cette fois-ci, le personnage-titre et son peuple sont plus dangereux — et meurtriers — qu’avant, ayant réussi à bonifier leur ADN en empruntant des composantes d’autres espèces redoutables. Et évidemment, ce sera à un groupe d’humains d’essayer de sauver la planète de ces chasseurs sans merci.


La pendule d’Halloween (21 septembre)

Photo courtoisie, Storyteller Distribution Co.

Qui a dit que les films d’horreur étaient destinés exclusivement aux adultes ? Jack Black et Cate Blanchett tiennent la vedette de ce conte aux accents horrifiques dans lequel un jeune garçon sera transporté dans un monde de sorciers en allant vivre chez son oncle. Mais avec le réalisateur Eli Roth (Cabin Fever, Hostel) aux commandes, gageons que La pendule d’Halloween saura également piquer la curiosité de plusieurs adultes.