/news/provincial
Navigation

Cannabis : Labeaume discret sur ses intentions

Cannabis : Labeaume discret sur ses intentions
Photo d'archives, Simon Clark

Coup d'oeil sur cet article

Régis Labeaume affirme qu’il est prêt à adopter un règlement municipal qui encadrera l’usage du cannabis sur le territoire de la Ville de Québec mais il demeure discret, pour l’instant, sur ses intentions.

Rappelons que le cannabis deviendra officiellement légal le 17 octobre prochain. «Écoutez, nos décisions sont prises depuis un moment. On attend juste la fin de la campagne (électorale). On sait où on s’en va», a déclaré le maire de Québec, lundi, en marge d’une annonce culturelle à l’hôtel de ville, promettant d’agir «avant le 17 octobre».

Préoccupé par l’imminence de la légalisation et le «silence radio» du maire sur cet enjeu, le chef de l’opposition, Jean-François Gosselin, avait dit craindre, récemment, que la nouvelle réglementation soit adoptée à la dernière minute. «Ça arrive souvent avec M. Labeaume, il y a beaucoup d’improvisation dans ce qu’il fait», avait-il critiqué la semaine dernière.

Le chef de Québec 21 prône quant à lui l’interdiction de fumer de cannabis dans tous les lieux publics, et ce, même dans la rue, quitte à modifier le règlement par la suite «si tout va bien». Il ne reste plus que trois séances du conseil municipal avant l’entrée en vigueur de la loi fédérale sur le cannabis dont une qui aura lieu le 15 octobre.

Même si le cannabis deviendra légal partout au pays, chaque municipalité aura le pouvoir d’adopter un règlement pour limiter son usage dans les lieux publics sur son territoire.

À L’Ancienne-Lorette, par exemple, il sera interdit de griller un joint dans tous les lieux publics, sans exception, y compris dans les parcs.