/lifestyle/tourism
Navigation

De Miró aux sciences naturelles, des expositions majeures à Québec en 2019

Le MNBAQ et le Musée de la civilisation se partagent une aide financière d’un million de dollars

Plus de 150 peintures, dessins et sculpture du célèbre artiste catalan Joan Miró, reconnu comme un des principaux représentants du surréalisme, seront présentés en exclusivité nord-américaine au pavillon Pierre Lassonde du MNBAQ, du 30 mai au 8 septembre 2019.
Photo courtoisie Plus de 150 peintures, dessins et sculpture du célèbre artiste catalan Joan Miró, reconnu comme un des principaux représentants du surréalisme, seront présentés en exclusivité nord-américaine au pavillon Pierre Lassonde du MNBAQ, du 30 mai au 8 septembre 2019.

Coup d'oeil sur cet article

Des œuvres du célèbre peintre catalan Joan Miró et une incursion dans le monde fascinant des poisons et des sciences naturelles : les Musées de la civilisation et le Musée national des beaux-arts font front commun pour la présentation de trois expositions internationales en 2019.

Les deux musées recevront un million de dollars provenant de l’Entente de développement culturel de la Ville de Québec et du ministère de la Culture.

Le montant a été dévoilé lundi lors d’une conférence de presse à l’hôtel de ville. Il sera partagé à parts égales entre les deux institutions muséales, qui collaborent pour une rare fois dans leur histoire.

« On va faire des campagnes de promotion conjointes pour maximiser notre pouvoir de frappe en matière marketing. Ça s’est très peu fait dans le passé. On a chacun nos thèmes, nos sujets. On n’est pas en compétition, on est complémentaires », a expliqué le directeur général des Musées de la civilisation, Stéphan La Roche.

Avec cette alliance, « on devient un pôle extrêmement puissant au niveau touristique, culturel », a-t-il ajouté.

Plus de 150 peintures, dessins et sculpture du célèbre artiste catalan Joan Miró, reconnu comme un des principaux représentants du surréalisme, seront présentés en exclusivité nord-américaine au pavillon Pierre Lassonde du MNBAQ, du 30 mai au 8 septembre 2019.
Photo courtoisie

De vifs succès

Grâce à l’Entente de développement culturel, le Musée de la civilisation avait reçu un million de dollars à lui seul à l’été 2017, montant qui avait rendu possible la tenue de l’exposition Hergé. Cette dernière avait battu un record historique de 420 000 visiteurs en cinq mois.

Puis, le MNBAQ avait aussi reçu un montant pour la rétrospective consacrée à Giacometti plus tôt cette année, qui a aussi été un vif succès.

La Ville de Québec et le ministère de la Culture ont annoncé en juillet le renouvellement de l’Entente de développement culturel jusqu’en 2020, pour un montant de 56,6 millions $.

Coup d'oeil sur les trois expositions:

Plus de 150 peintures, dessins et sculpture du célèbre artiste catalan Joan Miró, reconnu comme un des principaux représentants du surréalisme, seront présentés en exclusivité nord-américaine au pavillon Pierre Lassonde du MNBAQ, du 30 mai au 8 septembre 2019.
Photo courtoisie

 

«Miró à Majorque. Un esprit libre.»

  • MNBAQ
  • 30 mai au 8 septembre 2019

Un corpus exceptionnel de 150 peintures, dessins et sculpture du célèbre artiste catalan Joan Miró, un des fondateurs du surréalisme, sera présenté en exclusivité nord-américaine au pavillon Pierre Lassonde. L’exposition couvrira une période de 25 ans, la dernière de sa carrière, lorsqu’il avait son atelier sur l’île paradisiaque de Majorque. La Méditerranée lui a inspiré plus du tiers de son œuvre.

Il s’agit d’ailleurs de ses œuvres «les plus audacieuses», a confié le commissaire André Gilbert en marge de la conférence de presse. «C’est comme si l’Espagne venait à nous à travers l’œuvre d’un géant», a aussi commenté Régis Labeaume.

André Gilbert travaille depuis un an et demi avec la Miro Mallorca Fundacio, qui garde environ 6000 œuvres du créateur. «Miro est un des artistes emblématiques du 20e siècle. C’est une exposition de très grande envergure».

Venenum. Un monde empoisonné

  • Musée de la civilisation
  • Du 24 avril 2019 au 5 mai 2020
Plus de 150 peintures, dessins et sculpture du célèbre artiste catalan Joan Miró, reconnu comme un des principaux représentants du surréalisme, seront présentés en exclusivité nord-américaine au pavillon Pierre Lassonde du MNBAQ, du 30 mai au 8 septembre 2019.
Photo courtoisie, collection Sussex

Du côté du Musée de la civilisation, on s’intéressera d’abord aux rôles des poisons, grâce à plus de 300 objets et œuvres, et une quarantaine de spécimens vivants, comme des araignées, serpents, poissons et scorpions. L’exposition «Venenum, un monde empoisonné», sera présentée dès le 24 avril. Le musée fera appel à l’expertise de l’Aquarium de Québec.

L’exposition permettra un vaste tour d’horizon des poisons, permettant une incursion autant dans la médecine que dans l’univers criminel.

Présentée au Musée de confluences à Lyon l’an passé, elle fut l’exposition «hors beaux-arts» la plus visitée de toute l’Europe en 2017, avec près de 600 000 visiteurs en 316 jours.

Trésors du monde naturel

  • Musée de la civilisation
  • Du 15 mai 2019 au 5 janvier 2020
Plus de 150 peintures, dessins et sculpture du célèbre artiste catalan Joan Miró, reconnu comme un des principaux représentants du surréalisme, seront présentés en exclusivité nord-américaine au pavillon Pierre Lassonde du MNBAQ, du 30 mai au 8 septembre 2019.
Photo courtoisie, Musée d’histoire naturelle de Londres

Le musée explorera les squelettes de la préhistoire et les découvertes scientifiques avec «Trésors du monde naturel». Cette seconde exposition rassemble plus de 200 pièces qui proviennent du Musée d’histoire naturelle de Londres, un des plus anciens au monde.

Un tigre à dents de sabre datant de 12 000 ans, un fragment d’une météorite de Mars et une des cinq pages manuscrites existantes de Charles Darwin, lorsqu’il écrivait le célèbre livre «L’origine des espèces», feront partie de l’exposition.

Après Tokyo, Singapour, Tapeï, il s’agira du premier arrêt en Amérique du Nord pour cette exposition.