/elections
Navigation

La CAQ promet 200 millions $ par année pour les soins à domicile

Le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault
Photo Agence QMI, Joel Lemay Le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault

Coup d'oeil sur cet article

CHÂTEAUGUAY | La Coalition avenir Québec (CAQ) veut créer une politique nationale sur les soins à domicile et promet d’investir 200 millions $ par année dans les CLSC pour offrir plus de soins ainsi que des services d’aide à la vie domestique aux aînés.

Ce montant de 200 millions $ sera reconduit chaque année, mais il ne sera pas indexé. L’enveloppe budgétaire des soins à domicile sera «protégée afin d’éviter que les établissements de santé utilisent ce budget pour financer d’autres dépenses».

L’argent servira à embaucher du personnel «pour offrir des soins en plus de soutenir les aînés qui doivent s’offrir des services d’aide à la vie domestique».

Le parti n’a pas précisé si ce montant pourra complètement effacer la liste d’attente de 31 000 personnes qui avaient besoin de soutien à domicile dans un CLSC en novembre 2017.

Il existe déjà une politique nationale sur les soins à domicile, mais elle n’a pas été dépoussiérée depuis 2004. Le parti de François Legault souhaite:

  • Réviser le mode de rémunération des médecins de famille qui veulent faire davantage de soins à domicile, mais qui sont limités, car ces soins ne sont pas assez valorisés et payants.
  • Augmenter l’accès aux soins palliatifs à la maison.
  • Former des équipes interdisciplinaires en gériatrie sociale qui iront faire de la prévention.
  • Lutter contre l’isolement des aînés avec des appels automatisés détectant les urgences en cas d’inactivité.

Cette dernière promesse de la CAQ est étonnante puisque le programme PAIR, créé en 1990, offre déjà ce service à travers le Québec. «Depuis son lancement, ce service a fait des millions d’appels et a secouru des centaines de personnes. Plusieurs vies ont été sauvées», peut-on lire sur le site web de l’organisme dont le porte-parole est Michel Louvain.

Le PLQ a également promis jeudi dernier à investir 200 millions $ additionnels par année pour procéder à l’embauche de personnel offrant des soins à domicile.