/news/provincial
Navigation

Pont de Québec: plus de 900 photos de corrosion dans un rapport du MTQ

Le pont «nécessite des réparations», admet un rapport du gouvernement du Québec

Pont de Québec: plus de 900 photos de corrosion dans un rapport du MTQ
Photo d'archives, Jean-François Desgagnés

Coup d'oeil sur cet article

Affecté par la rouille, le pont de Québec «nécessite des réparations», selon un rapport publié en janvier 2018 sur le site internet du ministère des Transports du Québec (MTQ) et passé inaperçu jusqu’à maintenant.

Plus de 900 photos de corrosion de pièces du pont de Québec sont visibles dans ce rapport auquel la ministre déléguée aux Transports, Véronyque Tremblay, a fait référence dans un impromptu de presse, vendredi dernier.

Pont de Québec: plus de 900 photos de corrosion dans un rapport du MTQ
Photo tirée du rapport du MTQ

On y indique que «la dernière inspection générale a eu lieu le 12 octobre 2017. La prochaine est prévue en 2019. Selon l’indice de condition générale, le pont nécessite des réparations».

Sur une des fiches, on peut lire qu’il y a un «défaut du revêtement causant de la rouille à la surface et affectant de façon très importante la protection des surfaces, principalement sur la face extérieure de la poutre 3».

Sur une autre, on explique qu’il y a une «perforation par la corrosion sur le support du chasse-roue à l’extrémité Nord. Corrosion moyenne jusqu’à très importante en dessous, principalement sur les supports du chasse-roue».

Dans le rapport du MTQ sur l’état du pont de Québec, on note une perforation par la corrosion d’un raidisseur à l’extrémité nord.
Courtoisie
Dans le rapport du MTQ sur l’état du pont de Québec, on note une perforation par la corrosion d’un raidisseur à l’extrémité nord.

 

Une perforation par la corrosion est également visible sur le support du chasse-roue à l’extrémité nord.
Photo courtoisie
Une perforation par la corrosion est également visible sur le support du chasse-roue à l’extrémité nord.
La corrosion est considérée de moyenne jusqu’à très importante à l’extrémité sud.
Photo courtoisie
La corrosion est considérée de moyenne jusqu’à très importante à l’extrémité sud.

 

Pont de Québec: plus de 900 photos de corrosion dans un rapport du MTQ
Photo tirée du rapport du MTQ

Le rapport de 588 pages du MTQ a bien été mis en ligne sur le site internet du ministère au début de 2018 (vous pouvez le consulter ici). Il est cependant extrêmement difficile de le trouver sur le site, ce qui pourrait expliquer qu’il soit passé inaperçu. Les photos publiées ont été prises essentiellement à l’été 2017.

Malgré les images de corrosion et les commentaires très techniques qui les accompagnent, Guillaume Paradis, porte-parole du MTQ, a répété que «le pont est sécuritaire». Fin août, les deux paliers de gouvernement avaient dit la même chose à la suite de commentaires alarmistes d’un expert qui s’inquiétait carrément pour la survie du pont.

Pont de Québec: plus de 900 photos de corrosion dans un rapport du MTQ
Photo tirée du rapport du MTQ

La réfection du tablier du pont de Québec figure dans la catégorie «à l’étude» du Plan québécois des infrastructures (PQI) 2018 – 2028.

Réactions politiques

Pont de Québec: plus de 900 photos de corrosion dans un rapport du MTQ
Photo tirée du rapport du MTQ

À l’hôtel de ville de Québec, Québec 21 a partagé, lundi, une partie des photos du rapport sur sa page Facebook. «Il n’y a rien de rassurant dans ce rapport qui met en lumière des problématiques bien présentes d’une infrastructure sur laquelle circulent quotidiennement des milliers de véhicules. Les gouvernements doivent passer à l’action et s’assurer que la sécurité des citoyens soit garantie!» a écrit le parti d’opposition.

De son côté, le maire Labeaume a ainsi réagi lundi matin en marge d’un point de presse: «Moi, je veux être responsable et mon père qui est mécanicien m’a toujours dit que de l’oxydation sur du métal, ce n’est jamais bon», a-t-il réitéré.

Avec la collaboration de Jean-Luc Lavallée