/news/society
Navigation

Trois-Rivières: un rallye pour sensibiliser à l'accessibilité universelle

Coup d'oeil sur cet article

TROIS-RIVIÈRES | Pour une personne qui vit avec un handicap, une simple promenade au centre-ville de Trois-Rivières représente tout un défi. Pour sensibiliser la population à cette réalité, BAIL Mauricie a mis sur pied un mini-rallye.

À tour de rôle, chaque participant s'est glissé dans la peau d'une personne non voyante, d’une personne malentendante et d’une personne à mobilité réduite. En quelques minutes, tous les participants ont pu prendre conscience des nombreux obstacles qui se dressent dans la vie de ces personnes.

«Il fallait monter la côte et au Café Morgane, le comptoir est trop haut pour les personnes en fauteuil roulant», a raconté une participante.

«Disons qu'il y a des améliorations à faire. C'est dangereux et c'est stressant», a ajouté le conseiller municipal Dany Carpentier.

La conseillère Maryse Bellemare a fait une vilaine chute au cours de l'expérience. Son fauteuil roulant a basculé en traversant la rue Notre-Dame. «C’est mal adapté. Je suis tombé sur le dos, mais je ne suis pas blessée», a-t-elle commenté.

Des portes automatiques qui ne fonctionnent pas, des trottoirs dangereux, des comptoirs trop hauts, des salles de bain non adaptées; la liste des problématiques est longue.

«Les endroits bien adaptés sont rares. Aujourd’hui, le parcours a pour but de faire voir qu'il y a beaucoup d'endroits où ce n’est pas du tout accessible», a expliqué M.lanie Lethiecq, directrice de l’Association des handicapés adultes de la Mauricie.

«On a beaucoup de rattrapage à faire, autant au niveau des accès publics que pour les commerces», a-t-elle poursuivi.

Quatre conseillers municipaux de Trois-Rivières ont participé à ce 13e mini-rallye organisé par BAIL Mauricie.