/sports/others
Navigation

Circuit bleu Charles-Bruneau

La 5<sup>e</sup> édition du Circuit bleu Charles-Bruneau a été lancée ce matin, à Lachine. La centaine de participants progressera au fil des prochains jours autour de l’île de Montréal, en kayak.
Photo courtoisie, Fondation Charles-Bruneau La 5e édition du Circuit bleu Charles-Bruneau a été lancée ce matin, à Lachine. La centaine de participants progressera au fil des prochains jours autour de l’île de Montréal, en kayak.

Coup d'oeil sur cet article

Une cinquantaine de participants prennent place jeudi matin dans leur embarcation pour la première étape du tour de l’île en kayak de la Fondation Charles-Bruneau. Loin d’être tous des athlètes expérimentés, ils pagaient surtout avec le cœur.

« J’ai commencé à faire du kayak de plaisance avec mes petits enfants, dit Lucie Desrosiers 63 ans. Des petites balades pour profiter du lac. »

Jeudi, Lucie Desrosiers pagaiera 24 km contre les courants et les vents dominants du lac Saint-Louis, un périple qui lui prendra environ huit heures. Cet été, elle s’est aussi fait raser la tête dans le cadre du défi Têtes rasées de Leucan.

« Une grand-mère, quand sa petite fille est malade... eh bien, ça fait ça », dit la résidente de Lanaudière.

La petite fille en question s’appelle Mélie. Elle a six ans. Cette semaine, elle a reçu ce qui devrait être son dernier traitement contre son cancer, après un diagnostic tombé comme un coup de hache sur la famille le 16 novembre dernier.

« En principe, si tout est beau, tout est terminé », dit sa mère, Annie Bastien, qui participera elle aussi au Circuit bleu ce week-end, dans l’épreuve du vendredi.

« J’ai tellement hâte ! Quarante kilomètres de kayak comme néophyte, ce ne sera pas facile, mais ce n’est rien par rapport au défi que Mélie a relevé dans les derniers mois », partage la mère de famille.

Le kayak pour les enfants

Chaque participant pagaie pour les enfants. Qu’on soit touché de près, comme Annie et Lucie, ou d’un peu plus loin, la santé des enfants ne laissant personne indifférent.

Tous ont dû suivre une formation de niveau 1, un tour de l’île de Montréal en kayak ne s’improvisant pas. « Il est essentiel de connaître les méthodes de propulsion ainsi que celles de récupération en cas de chavirement », dit Rock Robitaille, chef encadreur du Circuit bleu. « Personne ne devient un expert en kayak après cette formation, mais le kayakiste acquiert la confiance et les habiletés pour comprendre le comportement de son bateau, ne pas paniquer sur l’eau et bien suivre les consignes des guides », précise-t-il. Le niveau de l’eau a un impact important sur la difficulté de certains passages. Cette année, le niveau du fleuve est plutôt élevé, ce qui facilite la progression dans les segments en eau vive. Quant à la clémence de la météo – notamment la force des vents –, elle sera évaluée en tout temps. S’il advient que le défi dépasse les compétences des kayakistes, ceux-ci ont toujours l’option de monter dans un autobus. Le défi physique est bien là, mais le Circuit bleu Charles-Bruneau se veut surtout un événement rassembleur et accessible.

Allez, bon vent à tous les kayakistes !

Le Circuit bleu Charles Bruneau | 5e édition

<b>Le parcours</b>
Illustration courtoisie
Le parcours
  • 600 000 $ récoltés à ce jour pour la Fondation Charles-Bruneau, qui se consacre au financement de la recherche et des projets relatifs à l’hémato-oncologie pédiatrique.
  • 140 participants
  • Ratio d’encadrement : 1 guide pour 4 kayakistes

Jour 1 jeudi

De l’écluse no 5 du canal de Lachine à l’écluse de Canal-de-Sainte-Anne-de-Bellevue

Distance : 24 km

Durée approximative : 8 h

Niveau : Exigeant

Particularités de l’étape : Progression contre le courant et contre les vents dominants dans le lac Saint-Louis. Les kayakistes resteront près des berges pour des raisons de sécurité, ainsi que pour faciliter les pauses. Ils termineront leur journée sur l’eau par le passage d’une écluse.

Jour 2 vendredi

Du lac des Deux-Montagnes jusqu’au barrage de la centrale hydroélectrique sur la rivière des Prairies

Distance : 40 km

Durée approximative : 9 h 30

Niveau : Intermédiaire

Particularités de l’étape : Progression facilitée par le courant et par des vents dominants généralement favorables sur la rivière des Prairies. Passage dans de très légers rapides, dont ceux du cap Saint-Jacques et les rapides du Cheval blanc.

C’est la journée « au fil des ponts » : Les kayakistes enchaînent les passages sous des ponts, un point de vue à mille lieues de leur quotidien.

Jour 3 samedi

De l’autre côté de la centrale, des berges Larose à Laval, jusqu’au parc national des Îles-de-Boucherville

Distance : 30 km

Durée approximative : 8 h

Niveau : Intermédiaire

Particularités de l’étape : Progression facilitée par le courant et par les vents dominants généralement favorables le long de la rivière des Prairies. Passage par les rapides du Moulin, qui, du fait du niveau de l’eau, ne sont pas un obstacle important. Retour dans le fleuve entre l’île de Montréal et l’île de Sainte-Thérèse, à contre-courant et contre les vents dominants jusqu’aux marécages des Îles-de-Boucherville, après une traversée sécuritaire de la voie maritime. Soirée camping pour les volontaires.

Jour 4 dimanche

Des îles de Boucherville jusqu’au port de Montréal.

Distance : 18 km

Durée approximative : 6 h

Niveau : Très exigeant

Particularités de l’étape : Progression difficile contre le courant et les vents dominants, puis, comme dessert, une traversée de 400 m de la voie maritime dans les courants Sainte-Marie. Les kayakistes effectueront ce passage par petits groupes, à tour de rôle, pour resserrer l’encadrement dans cette section plus technique en eau vive.

Participer au Circuit bleu

Il est possible de participer à une ou à chacune des étapes, en solo ou en double. Le Circuit bleu Charles-Bruneau invite aussi les adeptes de planche à pagaie d’expérience pour une première année. Une collecte de fonds d’entre 1250 $ et 5000 $ (ou plus) pour la Fondation Charles-Bruneau est exigible à l’inscription. Chaque participant reçoit l’appui de l’organisation dans sa collecte de fonds, de même qu’une formation de kayak de niveau 1.


► Renseignement : circuitbleu.charlesbruneau.qc.ca/