/news/politics
Navigation

Selon Philippe Couillard, les politiques d’expulsions de la CAQ devraient faire la Une des journaux

Selon Philippe Couillard, les politiques d’expulsions de la CAQ devraient faire la Une des journaux
Photo Journal de Québec, Jean-François Desgagnés

Coup d'oeil sur cet article

QUÉBEC | Les journaux québécois devraient parler davantage des politiques d’expulsions «désolantes» de la CAQ selon Philippe Couillard.

«Hier [au débat des chefs] il a dit quelque chose d’incroyable deux fois. Il a dit “vous savez, on ne veut pas expulser des citoyens, on veut expulser d’autres gens”. On dirait ça dans d’autres pays et ça serait en première page dans tous les journaux. Il faut réaliser ce qui est en train d’être dit», a lancé le chef libéral vendredi à la sortie d’une rencontre avec les membres de l’Union des municipalités du Québec.

«Je n’ai jamais entendu, et j’ai bien étudié l’histoire politique du Québec, je n’ai jamais entendu un parti politique au Québec prôner des politiques semblables. Jamais. Ce serait dans un autre pays il y aurait des premières pages là-dessus actuellement», a-t-il martelé.

La veille, lors du premier débat des chefs, M. Couillard a croisé le fer avec le chef caquiste François Legault sur le thème de l’immigration. À ce moment, M. Legault a précisé que son parti ne «parle pas d’expulser des citoyens», mais plutôt «d’expulser des gens qui ne sont pas encore citoyens».

Philippe Couillard a accusé son adversaire de «faire peur» au monde avec ses mesures d’intégration et sa volonté de diminuer le nombre d’immigrants que le Québec accueille chaque année.

Au lendemain de l’échange, le chef libéral persiste et signe : il maintient que des citoyens sont inquiets de ce qui arriverait au Québec sous un gouvernement de la CAQ. «Régulièrement on communique la crainte. Les gens sont inquiets de ce qui arriverait au Québec sous un gouvernement de la CAQ», a-t-il dit.