/finance
Navigation

Pas de bonis pour les vendeurs de cannabis

La SQDC ferme la porte aux primes de performance

Coup d'oeil sur cet article

Les cadres et employés de la Société québécoise du cannabis (SQDC) n’auront pas droit aux bonis de performance, contrairement à ceux de la Société des alcools du Québec.

La direction de la SAQ soutient que la mission des magasins de cannabis demeure incompatible avec celle de ses magasins d’alcool.

« De par la spécificité de la mission de la SQDC, le personnel-cadre n’aura pas accès à des programmes de bonis de performance », a indiqué au Journal un porte-parole de la SAQ, Mathieu Gaudreault.

L’an dernier, les cadres et certains employés syndiqués de la SAQ ont eu droit à 10,1 millions $ en bonis de performance.

Les employés des magasins de la SAQ n’ont toutefois pas droit à une rémunération variable. Cette clause ne fait pas partie de leur convention collective.

Les membres de la haute direction de la SAQ ont pour leur part eu accès à près de 400 000 $ en bonis de performance.

À la SAQ, les primes liées à la réalisation des objectifs corporatifs peuvent atteindre jusqu’à 30 % du salaire d’un vice-président et de 15 % pour un cadre de l’entreprise.

Objectifs élevés

Dès le 17 octobre, avec la légalisation de la consommation du cannabis à des fins récréatives, la SQDC aura le monopole de la vente de la marijuana au Québec.

Une vingtaine de magasins de la SQDC ouvriront leurs portes un peu partout au Québec alors qu’un site web transactionnel permettra de livrer du cannabis à domicile.

Selon la SAQ, la SQDC devrait être en mesure de récupérer jusqu’à 30 % du marché noir du cannabis dès sa première année d’existence au Québec.

Plusieurs analystes estiment que le marché actuel du cannabis s’élèverait à près de 2 milliards $ par an en sol québécois.

Pour sa première année d’activité, la SQDC prévoit vendre beaucoup de cannabis. Les besoins de la SQDC sont estimés à 50 tonnes de cannabis. Une fois le marché contrôlé, les besoins annuels de la SQDC pourraient atteindre les 150 tonnes de cannabis.