/sports/fighting
Navigation

Combat Lemieux-O'Sullivan: «David a toujours le don de ressusciter» – Marc Ramsay

Marc Ramsay et David Lemieux.
Photo Ben Pelosse Marc Ramsay et David Lemieux.

Coup d'oeil sur cet article

LAS VEGAS | L’entraîneur Marc Ramsay affichait un large sourire dans le vestiaire après l’éclatante victoire de son protégé. Et pour cause.

« Je suis vraiment content de ce résultat, a indiqué le Trifluvien. Avec David, on sait qu’il peut finir ça rapidement. C’est une possibilité.

« On savait qu’O’Sullivan n’avait pas beaucoup d’options devant lui. J’étais convaincu que David était un boxeur plus rapide et meilleur techniquement que son adversaire.

« On voulait que David amorce le combat avec de beaux jabs et de belles attaques au corps. Je voulais créer un effet-surprise et David a suivi le plan de match à la lettre. Je suis encore plus content de cet aspect que du knock-out. »

Il a aussi souligné le fait que Lemieux est toujours capable de se relever après des défaites importantes. Avec cette victoire, le Québécois a lancé un message fort au reste de la division. Il est encore dans le portrait pour les combats d’envergure.

« David a toujours le don de ressusciter, a-t-il lancé. Peu importe l’adversaire, si tu fais une erreur avec Lemieux, ça peut être terminé. Il est toujours dangereux. »

Bonne gestion des émotions

Ramsay était aussi fier de la façon dont Lemieux s’est comporté durant la semaine, malgré les pitreries d’O’Sullivan.

« Il a été en mesure de bien gérer ses émotions comme un vrai vétéran qu’il est rendu, a souligné Ramsay. Après la pesée, il était très agressif. Depuis la pesée, il ne trouvait pas cela vraiment drôle.

« Il a été capable d’être agressif tout en étant sous contrôle... »


► Dans un autre combat de la sous-carte, l’Ontarien Brandon Cook n’a pas fait le poids devant le Mexicain Jaime Mungia. Il s’est avoué vaincu par knock-out technique dès le deuxième assaut. Celui qui a battu Steven Butler n’a jamais été dans le coup.

► Plusieurs célébrités du monde du spectacle et du sport étaient présentes pour la finale de la soirée. Même si les organisateurs avaient vendu tous les billets disponibles, seulement quelques milliers de spectateurs ont assisté aux victoires de Lemieux, Mungia et Roman Gonzalez. Un peu dommage...

► Une quinzaine de joueurs des Golden Knights de Vegas ont assisté au gala de boxe. Comme on le sait, certains d’entre eux aiment les sports, comme Marc-André Fleury et Deryk Engelland.