/travel/destinations
Navigation

Un paradis naturel en toute saison

Un paradis naturel en toute saison
Photo Lise Giguère

Coup d'oeil sur cet article

Dans l’État du Maine, il n’y a pas que les plages, les boutiques ou les lobster shacks. Dans la partie nord-est de cet État se trouve également le seul parc national de la côte Est américaine, le magnifique Acadia Park !

Créé en 1919, sur la côte Atlantique, entre Mount Desert Island et Bar Harbor, il se classe parmi les 10 parcs américains les plus populaires et ses splendeurs naturelles attirent, chaque année, quelque 2 millions de visiteurs. À l’automne, lorsque ses arbres se parent de leurs couleurs multicolores, il devient tout particulièrement spectaculaire.

Au programme, des falaises longeant l’océan, des étangs scintillants, des lacs aux eaux cristallines, des plages rocheuses, des sentiers aménagés et la possibilité d’apercevoir de nombreux animaux sauvages tels des élans, des ours, des baleines, des oiseaux de mer, etc.

Un choix difficile

Si ce parc se visite facilement en automobile, on peut également le faire en moto, en vélo, en randonnée et même... à cheval.

Pour bien faire son choix et afin de ne rien manquer, on fait d’abord un arrêt au Centre d’interprétation de Hulls Cove où l’on peut se procurer ($) un permis d’une journée ou de quelques jours et obtenir toutes les informations nécessaires pour profiter au maximum de ce terrain de jeux.

Le parc Acadia compte 
d’innombrables sentiers de 
randonnée, dont un autour 
de Jordan Pond.
Photo Lise Giguère
Le parc Acadia compte d’innombrables sentiers de randonnée, dont un autour de Jordan Pond.

Pour une visite rapide, on opte pour la balade en auto. Il suffit d’emprunter la Park Loop Road, à environ cinq kilomètres du centre d’accueil. Cette route asphaltée de 43 km, principalement à sens unique, comprend de nombreux arrêts où se garer pour accéder à des points de vue spectaculaires.

À ce circuit de plus ou moins deux heures, selon notre besoin de contemplation, s’ajoute un autre tronçon (6 km), grimpant jusqu’au sommet de Cadillac Mountain, le plus haut sommet américain donnant sur l’Atlantique.

Cadillac Mountain (à 1532 pieds, le point culminant de la côte Atlantique), la plus haute montagne sur la côte Est, l’un des premiers endroits aux États-Unis à voir la lumière du soleil tous les matins.
Photo Lise Giguère
Cadillac Mountain (à 1532 pieds, le point culminant de la côte Atlantique), la plus haute montagne sur la côte Est, l’un des premiers endroits aux États-Unis à voir la lumière du soleil tous les matins.

D’autres possibilités

Si l’on dispose de plus de temps, on opte pour les Carriage Roads réservées aux randonneurs, cyclistes, cavaliers et calèches. Héritage du philanthrope John D. Rockefeller Jr. et de sa famille, ce long ruban de 70 km de routes pittoresques a été créé, à l’origine, pour les calèches. Tout en courbes, ce circuit émerveille par ses arbres qui ploient devant nous formant un tunnel duquel émergent, à 17 reprises, des ponts recouverts de granit et qui surplombent la route. Cette randonnée plaira tout particulièrement aux romantiques.

Ce parc dispose d’un réseau de plus de 200 km de sentiers pédestres et offre de nombreux défis aux amateurs de sensations fortes. L’un d’eux, Precipice Trail, entraîne ces derniers sur la paroi rocheuse à laquelle ils doivent s’accrocher tandis que les vagues frappent la falaise avec fureur. Frissons garantis.

L’eau de Jordan Pond 
est d’une clarté impressionnante.
Photo Lise Giguère
L’eau de Jordan Pond est d’une clarté impressionnante.

Un autre phénomène qui mérite un arrêt, c’est Thunder Hole. Il s’agit d’une grotte naturelle, dans laquelle la mer s’engouffre en produisant un bruit de tonnerre et en déversant des jets d’eau et de vapeur d’eau, rendant les roches très glissantes. Prudence !

Enfin, l’étang Jordan et ses eaux claires méritent une pause tandis que les petites familles apprécient s’ébattre et plonger leurs orteils dans les eaux plutôt froides de Sand Beach, dont le sable blanc n’est autre que des coquillages pulvérisés.


Note

Un service de navettes offrant Park Loop Road et se rendant jusqu’à Cadillac Mountain est offert, à partir du centre de Bar Harbor. Certaines de ces navettes sont même équipées de remorques pour vélos.

www.acadia.national-park.com ou www.visitmaine.com