/weekend
Navigation

L’âme d’Elvis débarque à Trois-Rivières

Martin Fontaine
Photo Andréanne Lemire Avec Sur la route de Memphis, Martin Fontaine revisite certains hits du King, mais aussi des chansons d’artistes qui l’ont influencé et qu’il a influencés.

Coup d'oeil sur cet article

Après plus de 20 ans à personnifier Elvis Presley sur les scènes de la province, et même à l’étranger, Martin Fontaine avoue avoir récemment senti « un certain ralentissement » entourant le spectacle Elvis Experience. C’est ainsi qu’il a décidé de prendre bien en main les rênes de sa carrière avec l’ouverture de son Memphis Cabaret, à Trois-Rivières, où il se produit maintenant chaque semaine. « Je ne veux plus être tributaire des autres pour avoir du travail », explique-t-il.

Il y a déjà une dizaine d’années que Martin Fontaine a les yeux sur l’établissement de la rue des Forges. Après lui avoir glissé entre les mains, la salle de spectacle est récemment revenue sur le marché, lui permettant enfin de réaliser son rêve de posséder son propre lieu de diffusion de quelque 200 places, qu’il a officiellement inauguré il y a un peu plus d’une semaine.

Son but ? Renouer avec le concept des résidences qu’il a longtemps connues, que ce soit au Casino de Montréal ou encore au Capitole de Québec.

« J’ai toujours aimé les résidences, l’idée de pouvoir m’installer quelque part et d’y développer un produit, un spectacle, mais aussi avec la clientèle. Et je me suis toujours dit qu’un jour, j’aurais le contrôle complet sur l’expérience client », explique Martin Fontaine.

Sans artifices

Mais contrairement aux concerts donnés en résidence dans le passé, exit les perruques, le maquillage et les souliers en suède bleu. Martin Fontaine monte sur scène chaque semaine sans les artifices traditionnellement associés à Elvis Presley pour son nouveau spectacle, Sur la route de Memphis.

Les fans, les vrais, eux, connaissent bien l’homme derrière le personnage. Pour les autres, il s’agira là de l’occasion de le découvrir. Mais une chose est certaine : le King n’est jamais bien loin lorsque Martin Fontaine prend le micro.

« Son âme est toujours là. Mais ça me permet de montrer que moi, Martin, je suis quelqu’un d’autre », déclare-t-il.

« Une belle prison dorée »

Loin de lui l’idée de renier le King, qui lui a permis de lancer sa carrière jusqu’en Asie, et même d’entrer dans les bonnes grâces de la famille Presley elle-même. Mais en délaissant le personnage, Martin Fontaine se permet beaucoup, beaucoup plus de liberté.

« Elvis Presley, c’est en quelque sorte une belle prison dorée. J’adore le personnage et je vais continuer à le faire avec énormément de plaisir tant que je le pourrai. Mais quand je fais Elvis Experience, je reste dans le personnage du début à la fin. Alors je ne peux pas danser comme je voudrais, sauter partout comme je le voudrais. Et avec Sur la route de Memphis, je vais en profiter pour m’éclater à ma manière », explique le chanteur.

Il y revisite donc, bien entendu, certains succès du King. Mais au-delà de son répertoire, le personnage sert de point d’ancrage au programme de la soirée qui déclinera tant les influences d’Elvis Presley que l’impact qu’il aura eu sur les artistes de générations futures.

« Elvis lui-même empruntait à Ray Charles ou encore à Big Joe Turner. Alors on commence avec ces artistes des années 1950, et on se rend jusque dans les années 1980. On finit la soirée en dansant sur du Kool and the Gang, Earth Wind and Fire et James Brown », explique-t-il.

Pour l’instant, Martin Fontaine est le seul artiste à se produire en spectacle au Memphis Cabaret. Son spectacle Sur la route de Memphis tiendra l’affiche jusqu’en novembre, moment où son Noël Rock’n Roll prendra la relève. Mais à l’avenir, le chanteur souhaite utiliser son nouvel établissement pour présenter certains de ses coups de cœur.

« J’ai déjà des idées plein la tête », avance-t-il.


Le spectacle Sur la route de Memphis est présenté tous les vendredis et samedis au Memphis Cabaret jusqu’au 10 novembre.