/sacchips/harddrive
Navigation

Le magazine Rolling Stone fait l'éloge du nouvel album de Voïvod

Le magazine Rolling Stone fait l'éloge du nouvel album de Voïvod
JOËL LEMAY/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Dès leurs débuts, les métalleux originaires de Jonquière ont été reconnus bien au-delà des frontières québécoises.

Cette renommée ne devrait pas faiblir si on se fie à la critique dithyrambique que le dernier album de Voïvod, The Wake, a reçue dans les pages magazine Rolling Stone.

Ce 14e opus du groupe légendaire sortira d’ailleurs demain.

Selon le chroniqueur Hans Steamer, le groupe est revenu aux sources de son métal progressif des années 80. The Wake présente un «ensemble diversifié et richement élaboré qui rappelle le meilleur de ses premiers classiques».

Quelques passages de la critique du Rolling Stone

«The Wake, le 14e album du groupe, est la preuve certaine que l’ancien et étrange Voïvod est de retour: il s’agit sans doute de leur album le plus détaillé et le plus geek depuis les années 80.»

«Il [le guitariste Daniel «Chewy» Mongrain] est complètement débridé et conduit la musique avec la même folle imagination qu’avait Piggy [l’ancien guitariste de la formation, mort d’un cancer du côlon en 2005].»

«[La pièce] The End of Dormancy est un classique instantané de Voïvod qui résume bien le savant mélange du côté technique et du côté accrocheur de l'album The Wake.»

«Le reste de l’album couvre une énorme quantité de styles, rappelant aux mélomanes que Voïvod a toujours traité le métal comme un point de départ plutôt que comme une niche confortable.»

Ce n’est pas la première fois que le quatuor métal reçoit des fleurs du Rolling Stone. Leur album Dimension Hatröss, paru en 1988, s’était classé au 78e rang de la liste des meilleurs albums métal de tous les temps établie par le prestigieux magazine.