/news/provincial
Navigation

Une belle foule pour accueillir Mickey et Minnie

Des parents déploraient toutefois l’absence des personnages sur les quais

Coup d'oeil sur cet article

La magie de Disney a un peu souffert mercredi soir alors que des centaines de parents et d’enfants déçus s’attendaient à voir leurs personnages préférés déambuler parmi eux sur les quais devant le navire de croisière.

Malgré la pluie parfois forte, les familles ont répondu en très grand nombre à l’invitation de la Ville de Québec qui voulait saluer la première présence du navire Disney Magic.

En annonçant de « l’animation » aux abords du fleuve, bien des citoyens avaient compris à tort que Mickey et Minnie feraient la joie des visiteurs.

« C’est ce qu’on pensait. Ce n’était peut-être pas très clair », a expliqué Manon Robichaud, accompagnée de sa fille Maxim, âgée de sept ans.

« C’était ce qu’on avait compris aussi. Elles sont déçues un peu », a ajouté Sarah Pelletier, en parlant de ses deux filles.

D’autres avaient quand même le cœur à la fête. Un peu partout, plusieurs avaient revêtu leur déguisement favori. « C’est une journée magique. C’est un honneur pour moi d’être à côté du Disney Magic », a lancé Karine Brosseau, avec sa poupée géante de Minnie.

La politique de Disney

À quelques reprises, l’animateur de foule a pris le micro pour dire qu’il s’agissait d’une politique de Disney.

« Malheureusement, les personnages de Disney ne peuvent pas quitter le bateau et venir nous voir sur la place des Canotiers. On s’en excuse. On ne peut rien y changer. »

Après une autre ondée, Dingo, Minnie et Mickey, costumés en capitaine, sont finalement apparus au loin sur le pont. Il n’en fallait pas plus pour ranimer la flamme. Dans les jeux d’eau et l’obscurité, plusieurs enfants détrempés se sont amusés comme jamais.

Vers 20 h, les nuages se sont un peu dissipés et la foule nombreuse a envahi le secteur pour apprécier des feux d’artifice d’une quinzaine de minutes lancés à proximité du Château Frontenac.

Sous le thème Délivrée, libérée du film La Reine des neiges, les sourires sont revenus d’un seul trait. La belle fin de soirée a sauvé l’événement.

Marketing

La facture s’élève à 95 000 $ pour les feux d’artifice. La Ville de Québec affirme qu’elle a déboursé 29 000 $, le reste étant notamment payé par le port de Québec, Croisières AML et l’Office du tourisme de Québec, avec la taxe d’hébergement.

« Ces images vont être captées et nous allons utiliser ce vidéo. Le marketing est un mal nécessaire. Pour vendre Québec, ce sera un bel outil. Il fallait saisir l’occasion », a déclaré mardi le directeur de l’Office du tourisme de Québec (OTQ), André Roy.

Le navire Disney Magic doit rester trois jours à Québec. Son départ à destination de Saguenay est prévu vendredi vers 16 h 45.