/misc
Navigation

Cinq technos reines de leur marché

Coup d'oeil sur cet article

Q. J’aimerais investir dans des entreprises technologiques. Lesquelles dominent leur marché ?


R. Vous avez du choix ! Mais il faut penser global et, surtout, à long terme, car ces titres sont généralement chers. D’autant plus qu’en matière de technologie, l’effet de mode fait beaucoup de victimes chez les investisseurs. Voici cinq suggestions :

1. Salesforce.com (CRM) : Si vous croyez en l’infonuagique, Salesforce s’impose avec ses applications d’affaires, notamment dans les bases de données vendues par abonnement mensuel. Salesforce est un joueur majeur dans le CRM (gestion de la relation client), les ventes, le service et le marketing. Salesforce affiche des revenus de 11,8 G$ US, qui devraient croître annuellement de 20 % d’ici deux ans, et une encaisse de 3,4 G$ US.

2. DXC Technology (DXC) : Née l’an dernier de la fusion de Computer Science Corporation et de la division des services aux entreprises de Hewlett-Packard, sa capitalisation totalise déjà 26,8 G$ US et ses revenus, 24,6 G$ US (croissance prévue de 16 % pour la prochaine année). L’entreprise d’intégration et consultation informatique profite de ses multiples acquisitions de firmes spécialisées dans diverses technologies et, surtout, du virage infonuagique.

3. Teladoc Health (TDOC) : Teladoc met en relation des médecins et des patients situés dans des régions éloignées. L’entreprise tire une bonne part de ses revenus de l’assurance et couvre plus de 40 millions d’employés (30 % hors des États-Unis). La santé mentale et les soins spécialisés sont des marchés particulièrement prometteurs. À plus de 15 fois les revenus, le titre est cher et les profits se font attendre. Mais les ventes doublent chaque année. Capitalisation : 5,3 G$ US. Revenus annuels : 330 M$ US. Encaisse : 132,4 M$ US.

4. Nvidia (NVDA) : Tout le monde connaît ce fabricant de puces et de circuits pour le jeu vidéo, un marché qu’il domine outrageusement. En deux ans, l’action a explosé de 370 %. Trop tard pour joindre la parade ? Pas selon les experts, car Nvidia va largement profiter de la poussée de nouveaux marchés : véhicules autonomes, internet des objets, cryptographie, intelligence artificielle sur le nuage, ferme de serveurs... Capitalisation : 161,6 G$ US. Revenus : 11,9 G$ US.

5. Alibaba (BABA) : Le géant chinois du commerce en ligne est l’équivalent d’Amazon, mais en plus profitable ! Alibaba est reconnue pour la gestion de données, les services financiers, sa banque numérique Ant Financial, son service de paiement en ligne Alipay et ses fonds d’investissement Yuebao. L’entreprise construit des entrepôts en série et son infonuagique (fermes de serveurs) dépasse celle d’Amazon. Le titre ne reflète absolument pas le potentiel hallucinant de son marché, lequel explose en Chine, mais aussi dans le reste de l’Asie du Sud-Est et des marchés émergents. Alibaba a des revenus de 42 G$ US, une encaisse de 28 G$ US, et la multinationale a enregistré une augmentation de 61,2 % de ses revenus au dernier trimestre (comparé à 2017) !


Les informations publiées dans cette chronique ne constituent pas des conseils ou des recommandations formulées par Le Journal. Toute personne intéressée doit consulter les conseillers ou professionnels autorisés pour ces fins par l’Autorité des marchés financiers.


Question à notre investisseur? Cliquez ici.