/elections
Navigation

Rive-Sud de Québec: score parfait pour la CAQ

Le député de Lévis, François Paradis
Photo Jean-François Desgagnés Le député de Lévis, François Paradis

Coup d'oeil sur cet article

Sur la Rive-Sud de Québec, la CAQ a réalisé un score parfait avec sept députés élus sur sept circonscriptions, incluant la Beauce.

Selon les dernières prévisions, la région se dirigeait vers au moins six députés caquistes. Une seule vraie lutte se dessinait dans Côte-du-Sud, mais les derniers jours de cette campagne ont semblé creuser l’écart pour atteindre le balayage régional.

Le député de Lévis, François Paradis
Photo Jean-François Desgagnés

À Lévis, le caquiste François Paradis, peut-être un futur ministre, a été réélu facilement avec une forte majorité.

«Je veux dire merci aux gens de Lévis. J’avais promis il y a quatre ans d’être collé sur les citoyens. Pour les quatre prochaines années, on va l’être également. On la sentait quelque part, cette volonté de changement. Les gens disaient: Il faut passer à autre chose. Le plus grand des pouvoirs est au bout du crayon. C’est rare qu’on puisse marquer l’histoire. Les gens l’ont écrite», a commenté le vainqueur.

Le député de Lévis, François Paradis
Photo Jean-François Desgagnés

L’ex-animateur est entré à l’Assemblée nationale lors d’une élection partielle tenue en octobre 2014 suite à la démission de Christian Dubé.

Sans surprise, il n’a pas voulu s’avancer sur sa présence dans le futur cabinet Legault.

«J’ai eu de belles responsabilités et si on m’en donne d’autres, ce sera la prérogative du chef. Mais je serai là pour répondre», a ajouté le député de Lévis avant de monter sur scène pour un vibrant plaidoyer.

«Cette volonté que vous avez exprimée change la face du Québec. Maintenant, l’avenir est à nous! C’est maintenant!» a-t-il lancé avec le slogan caquiste.

Dans Bellechasse, Stéphanie Lachance a réussi où elle avait échoué en 2014 en battant cette fois-ci l’ancienne ministre du Travail Dominique Vien. En 2016, Mme Lachance a été secouée par la mort tragique de son fils de 20 ans en Colombie-Britannique. Un peu comme le sénateur Pierre-Hugues Boisvenu, elle militait pour améliorer l’aide aux victimes.

Du côté des Chutes-de-la-Chaudière, le caquiste et ancien adéquiste Marc Picard a été élu pour la 6e fois depuis 2003.

Dans Lotbinière-Frontenac, Isabelle Lecours est la nouvelle députée de la circonscription. Cette dernière travaillait chez Desjardins Assurances comme conseillère en commercialisation.

Dans Côte-du-Sud, Marie-Ève Proulx fera aussi son entrée à l’Asemblée nationale pour la CAQ.

Dans Beauce-Sud, le caquiste Samuel Poulin a défait le libéral sortant Paul Busque, tandis que Luc Provençal, maire de Beauceville et préfet de la MRC Robert-Cliche, a été élu dans Beauce-Nord.

Mégantic

La CAQ ravit la circonscription de Mégantic, qui était représentée par le Parti libéral. Le caquiste François Jacques détenait une importante avance de plus de 5600 voix sur son rival libéral Robert G. Roy, en milieu de soirée. Ce dernier succédait au libéral Ghislain Bolduc, qui avait choisi de ne pas briguer les suffrages à nouveau en 2018.