/sacchips/zoneassnat
Navigation

Le gouvernement «anti-immigration» de la CAQ encensé par Marine Le Pen

La présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen
PHOTO AFP La présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen

Coup d'oeil sur cet article

La victoire de la Coalition avenir Québec (CAQ) de François Legault fait couler de l’encre de l’autre côté de l’Atlantique, Le Parisien parlant d'un «gouvernement anti-immigration» dans un article paru aujourd'hui.

La publication a été relayée par la présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen, qui encense les Québécois ayant «voté pour moins d’immigration».

«Contrairement à ce que serinaient les libéraux immigrationnistes béats, les Québécois ont voté pour moins d’immigration. La lucidité et la fermeté face au défi migratoire est le point commun des élections de quasiment tous les pays du monde confrontés à cet enjeu», a-t-elle écrit sur Twitter.

Contrairement à son titre véhiculant que le gouvernement caquiste est «anti-immigration», le contenu de l’article du Parisien est plus nuancé et précise que le nouveau premier ministre du Québec, François Legault, souhaite «réduire les seuils pour mieux intégrer les nouveaux arrivants».

«François Legault avait annoncé en campagne électorale vouloir, dès 2019, réduire de plus de 20 % le nombre d’immigrants admis au Québec chaque année», écrit aussi le média français.

Cet engagement a été maintenu aujourd'hui par le chef caquiste lors du premier point de presse officiel qu'il a tenu en tant que premier ministre désigné.