/news/provincial
Navigation

Dominique Turgeon, nouvelle candidate de Labeaume pour remplacer Jonatan Julien

Le maire de Québec Régis Labeaume en compagnie de sa nouvelle candidate Dominique Turgeon, propriétaire de la boulangerie-pâtisserie Les Moulins de Lafayette.
Photo Stevens Leblanc Le maire de Québec Régis Labeaume en compagnie de sa nouvelle candidate Dominique Turgeon, propriétaire de la boulangerie-pâtisserie Les Moulins de Lafayette.

Coup d'oeil sur cet article

La nouvelle candidate de Régis Labeaume pour remplacer Jonatan Julien est Dominique Turgeon, propriétaire d’un restaurant dans Lebourgneuf.

« J’ai vraiment l’impression d’avoir décroché le gros lot avec Dominique Turgeon comme candidate », a lancé Régis Labeaume mercredi matin, devant les bureaux de la permanence de son parti. « C’est une femme très impliquée dans sa communauté. »

Mme Turgeon habite Lebourgneuf depuis toujours. Elle est la propriétaire de la boulangerie-pâtisserie Les Moulins de Lafayette. Elle compte 30 ans d’expérience dans le domaine des communications et du marketing, notamment chez Club Avantage Multi-Sports, Astral Média Radio, les Galeries de la Capitale et Cossette Communication.

Défi à relever

« C’est un défi que j’ai le goût de relever parce que j’ai toujours excellé dans le service à la clientèle. Le service à la clientèle c’est un peu de la politique. C’est d’écouter les gens, de prendre leurs besoins et de les amener encore plus loin », a-t-elle exprimé.

Le maire a indiqué que le choix de Mme Turgeon s’était fait la semaine dernière, alors que Jonatan Julien n’avait pas encore été élu. « On pensait vraiment que Jonatan serait élu effectivement. »

« On avait quelques candidats potentiels et on a pensé que c’était vraiment la meilleure personne dont on avait besoin. »

Comme restauratrice, Mme Turgeon vit au quotidien la pénurie de main-d’œuvre et a bien l’intention de se pencher sur cette question avec sa nouvelle famille politique.

Fluidité de la circulation

Elle s’engage à poursuivre les dossiers entamés par son prédécesseur, mais dit avoir le goût de s’attaquer à de nouveaux défis. Le principal étant de « faciliter la circulation et la fluidité », notamment sur le boulevard Lebourgneuf. « Comme commerçante, j’ai des idées, mais encore faut-il qu’elles soient réalisables. Alors la meilleure personne avec laquelle je vais m’asseoir, c’est M. [Rémy] Normand. »

Le maire n’a pas encore de date précise pour l’élection partielle. À partir de la remise de la démission de Jonatan Julien, qui, présume-t-il, surviendra lorsqu’il aura été assermenté comme nouveau député, le greffier de la Ville a 30 jours pour déterminer un dimanche au cours des quatre prochains mois où se tiendra le scrutin.