/misc
Navigation

Fantasy football: les joueurs que j’aime et ceux que je n’aime pas pour la 5e semaine d’activité

Kerryon Johnson
Photo AFP / Montage ML Kerryon Johnson

Coup d'oeil sur cet article

Le quart de la saison est maintenant derrière nous dans la NFL. Le temps idéal pour redresser le navire avant de sombrer dans l’oubli pour certains ou de simplement maintenir le cap pour ceux dont la saison fantasy se déroule à merveille. Voici mes choix pour la semaine 5, en vous promettant de ne pas insérer Ryan Tannehill à nouveau!

Qui j’aime

Porteurs

Melvin Gordon (LAC): Il vient de franchir le cap des 100 verges par la course pour la première fois cette saison, la semaine dernière, et il affronte la défensive des Raiders à la maison. La même défensive qui a accordé plus de 200 verges terrestres aux Browns de Cleveland. Comme on dit à Vegas: «All in!»

Melvin Gordon
Photo AFP
Melvin Gordon

Kerryon Johnson (DET): Le gros porteur des Lions a été oublié dans le plan de match la semaine dernière, avec seulement neuf portées. Le scénario sera différent face aux Packers à la maison. Johnson devrait être en mesure de s’imposer face à une défensive terrestre qui fait bonne figure depuis le début de la saison.

Adrian Peterson (WASH): Mon pari de la fin de semaine, alors que le 11e meilleur porteur de ballon depuis le début de la saison affronte une défensive terrestre dans le top-5. À mon avis, ce match sera plus défensif que prévu, ce qui pourra permettre aux Redskins de courir à profusion. Le porteur, qui a neuf vies, devrait être en mesure de trouver la zone des buts.

Mentions honorables: James White (NE) et Christian McCaffrey (CAR)

Receveurs

Antonio Brown (PIT): La défensive des Falcons est horrible. En fait, les deux défensives qui s’affrontent n’arrêtent personne. Même si Brown ne joue pas à la hauteur de son talent depuis le début de la saison, il aura un gros match face aux Falcons.

Antonio Brown
Photo AFP
Antonio Brown

Julian Edelman (NE): Il est de retour après une suspension de quatre parties. Attendez-vous à voir le receveur intérieur être ciblé énormément à son retour. Il fait partie intégrante de l’ADN de l’attaque des Pats.

Jordy Nelson (OAK): Il joue du très bon football et il trouve la zone des buts depuis qu’il est utilisé comme receveur inséré. Une tertiaire très généreuse l’attend, alors que les Chargers accueillent les Raiders dans un match de division.

Mentions honorables: Keke Coutee (HOU), Calvin Ridley (ATL) et Keenan Allen (LAC)

Quarts-arrières

Tom Brady (NE): L’attaque des Pats est de retour sur la bonne voie, et quoi de mieux, pour Brady, que de pouvoir compter sur le retour de son receveur préféré Julian Edelman? De plus, la défensive des Colts compte beaucoup sur le blitz dans sa stratégie défensive, ce qui est toujours une très mauvaise idée contre M. Brady. Si vous ajoutez le fait que la rencontre aura lieu un jeudi soir et que tous les yeux de la NFL seront rivés sur la partie, aucune chance pour que Brady ne soit pas en forme.

Tom Brady
Photo AFP
Tom Brady

Matt Ryan (LAC): Les Falcons perdent des festivals offensifs, tout le monde s’en moque en fantasy parce que c’est très payant. La vérité est que Matt Ryan est en feu depuis trois semaines et ce n’est pas la défensive poreuse des Steelers qui devrait freiner cet élan.

Marcus Mariota (TEN): Toute une performance la semaine dernière: il a montré que sa blessure au coude était guérie, face aux Eagles. Un affrontement face aux Bills ne devrait pas l’ennuyer, même si Buffalo est toujours plus coriace sur son terrain.

Mentions honorables: Andy Dalton (CIN) et Derek Carr (OAK)

Ailiers rapprochés

Eric Ebron (IND): Avec l'absence T.Y. Hilton et de Jack Doyle lors du match de jeudi soir contre les Pats, Luck devrait regarder souvent dans la direction d'Ebron. Il est d’ailleurs quatrième parmi les meilleurs ailiers rapprochés depuis le début de la saison. Il faut mentionner que les Pats ont la meilleure défensive face à cette position cette saison.

Eric Ebron
Photo AFP
Eric Ebron

Jeff Heuerman (DEN): Le malheur de certains fait le bonheur des autres. Ce dicton s’applique très bien ici, puisque Jeff profite du fait que Jake Butt soit blessé pour s’imposer comme l’homme de la situation à Denver. Les Broncos utilisent beaucoup la position d’ailier rapproché sur le plan stratégique. Empressez-vous d’aller le chercher s’il est encore disponible.

Jared Cook (OAK): Qui est le meilleur ailier rapproché depuis le début de la saison? C’est le bon vieux vétéran des Raiders, qui a un sourire fendu jusqu’aux oreilles depuis l’arrivée de Jon Gruden. La tertiaire plutôt moyenne des Chargers ne devrait pas être un facteur.

Mentions honorables: C.J. Uzomah (CIN)

Défensive top-3

Cincinnati: L’attaque des Dolphins semblait s’ennuyer du chaud soleil de la Floride la semaine dernière, et une visite au domicile des Bengals n’est pas rassurante. Même si la tertiaire des Bengals n’est pas la plus étanche, le front défensif est très solide et il y aura de la pression sur Tannehill.

Tennessee: Le quart-arrière des Bills est revenu sur la planète Terre face aux Packers, à Lambeau Field. La mauvaise nouvelle est que la recrue doit affronter une très bonne défensive, qui est capable d’appliquer de la pression. Un match difficile est à prévoir à nouveau pour le choix de première ronde.

Caroline: La ligne à l’attaque des Giants est pénible à regarder et il pourrait y avoir une avalanche de sacks au domicile des Panthers. Les mauvaises langues disent que Manning a déjà signé sa carte de don d’organes.

Qui je n’aime pas

Porteurs

Kareem Hunt (KC): La défensive des Jags a tendance à effacer tous les porteurs de ballon adverses. Elle n’est pas dans le top-5 par hasard et Hunt en fera les frais.

Kareem Hunt
Photo AFP
Kareem Hunt

Carlos Hyde (CLE): L’attaque terrestre est un facteur depuis le début de la saison, mais la défensive des Ravens représente un excellent défi. La belle performance de Nick Chubb la semaine dernière pourrait inciter Hue Jackson à l’utiliser davantage et à enlever de précieuses portées à Hyde. Pour toutes ces raisons, je pense que Hyde aura un match difficile.

Kenyan Drake (MIA): L’attaque terrestre des Dolphins a tendance à disparaître sur la route au même rythme que de la nourriture dans le réfrigérateur d’une maison où quelques adolescents résident. Je ne le vois pas connaître du succès contre le front défensif des Bengals.

Autres mentions: Jamaal Williams (GB)

Receveurs

Michael Crabtree (BAL): Je pense qu’il verra la couverture de la recrue Denzel Ward une bonne partie de la rencontre, et que la vitesse va l’emporter sur l’expérience. Crabtree aura de la difficulté à utiliser son physique pour se démarquer du choix de première ronde des Browns.

Michael Crabtree
Photo AFP
Michael Crabtree

Chris Hogan (NE): Il semble s’effacer de plus en plus dans l’attaque des Pats, et la venue de Josh Gordon affectera sa production. Le retour au jeu d’Edelman ne fera qu’aggraver la situation.

Brandin Cooks (LAR): Il est très impressionnant depuis le début de la saison, mais je vois un match possiblement difficile pour l’attaque des Rams, qui fonctionne à plein régime. La défensive aérienne des Seahawks se situe en milieu de peloton, mais demeure toujours très avare à la maison.

Autres mentions: Michael Thomas (NO) et Demaryius Thomas (DEN)

Quarts-arrières

Andrew Luck (IND): Il vient de lancer pour 400 verges la semaine dernière, mais son receveur numéro un, T.Y. Hilton, manquera à l’appel. Il manque tout simplement de menaces pour faire mal à la défensive des Pats, qui a joué du bon football la semaine dernière.

Andrew Luck
Photo AFP
Andrew Luck

Jared Goff (LAR): Je suis parfaitement conscient qu’il a lancé six passes de touché la semaine dernière, mais quelque chose me dit que la visite à Seattle sera difficile. On ne peut pas toujours y aller de façon sécuritaire.

Les quatre quarts-arrières recrues (CLE, ARI, NYJ, BUF) Baker Mayfield, Josh Rosen, Sam Darnold et Josh Allen ont obtenu une fiche de 0-4 la semaine dernière, mais certains ont quand même fait bonne figure. Je trouve la tâche encore plus ardue en fin de semaine, puisqu’ils affrontent de bonnes défensives, à l’exception de Josh Allen.

Autres mentions: Drew Brees (NO)

Ailiers rapprochés

Mike Gesicki (MIA): Il tarde à faire sentir sa présence dans l’attaque des Dolphins et les partisans de l’équipe devront attendre une semaine de plus avant de voir un impact. Il n’est tout simplement pas assez ciblé pour l’instant.

Mike Gesicki
Photo AFP
Mike Gesicki

Ryan Griffin (HOU): Il a été ciblé une seule fois en 59 jeux offensifs la semaine dernière. On passe à un autre appel!

Nick Vannett (SEA): Avec la blessure de Will Dissly pour la saison, il devient l’ailier rapproché numéro un à Seattle. Le problème est qu’il souffrira lui aussi d’un manque d’implication dans la stratégie offensive. Ne l’utilisez pas, à moins d’une extrême urgence.

Autres mentions: Luke Willson (DET)

Si vous avez des questions à nous soumettre sur le fantasy football, écrivez-nous au fantasyfootball@quebecormedia.com.