/news/society
Navigation

Groupe Château Bellevue: la Chine s’intéresse au modèle québécois des résidences pour aînés

Groupe Château Bellevue: la Chine s’intéresse au modèle québécois des résidences pour aînés
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Le modèle québécois des résidences privées pour aînés (RPA) suscite de l’intérêt jusqu’en Chine, où le PDG de Groupe Château Bellevue, Frédéric Lepage, se rendra la semaine prochaine afin de prononcer une conférence en présence de représentants du gouvernement chinois et d’investisseurs potentiels.

M. Lepage participera à la 17e édition du China International Exposition of Housing Industry, à Beijing, où sont attendus pas moins de 50 000 visiteurs.

L’invitation à cet événement s’est faite par l’entremise de contacts en Chine qui sont en relation avec les partenaires d’affaires de M. Lepage, ici, au Québec.

Sur les huit complexes qui appartiennent au Groupe, trois projets ont été réalisés en collaboration avec des investisseurs canadiens d’origine chinoise, ce qui a facilité les discussions.

« J’ai été invité à expliquer ce que l’on fait au Québec comme RPA », a ajouté l’homme d’affaires.

Cohabitation difficile

M. Lepage estime que ce voyage pourrait lui ouvrir des portes. D’ici 2030, dit-il, environ 200 millions de Chinois auront 65 ans et plus.

« Pour une certaine catégorie de Chinois, il devient de plus en plus difficile de cohabiter avec différentes générations. »

L’offre de service des RPA, qui s’apparente à celle de l’hôtellerie, a attiré l’attention d’investisseurs chinois qui pourraient souhaiter implanter ce modèle chez eux.

Pour l’instant, il est trop tôt pour dire quelles seront les retombées de ce voyage pour Groupe Château Bellevue.

« Les gens sont intéressés à ce que l’on fournisse l’expertise en Chine. Il y a plusieurs formes de partenariat possibles, mais il reste beaucoup d’étapes à franchir avant. Cela pourrait nous ouvrir des portes là-bas », a poursuivi le promoteur.

L’entreprise beauceronne poursuit une cadence de deux nouvelles résidences privées pour aînés par année pour les cinq prochaines années. La valeur des actifs du Groupe s’élève à près de 400 M$.