/news/currentevents
Navigation

Le révérend Paul Mukendi en faillite

Paul Mukendi
Facebook Paul Mukendi, révérend

Coup d'oeil sur cet article

Selon le Bureau du surintendant des faillites, le révérend Paul Mukendi a déclaré faillite le 22 mai dernier.

Au total, ses dettes s’élèvent à 559 274 $, qu’il doit à trois créanciers principaux, soit CitiFinancière Canada inc., un prêteur privé et le ministère du Revenu du Québec, précise le syndic au dossier, Leblond et associés.

Le 26 septembre dernier, un préavis d’hypothèque légale visant le pasteur a également été émis.

Dans le document obtenu par Le Journal, il est indiqué que « la créancière hypothécaire a l’intention d’exercer ses droits hypothécaires » en saisissant sa résidence située rue Lacomblé à Québec, à moins qu’il remédie à ses défauts de paiements dans les 60 jours.

Perquisitions

Le 17 mai dernier, une trentaine d’inspecteurs de Revenu Québec ont perquisitionné deux des résidences de M. Mukendi, ainsi que le Centre évangélique Parole de Vie sur le boulevard Pierre-Bertrand. Revenu Québec affirmait qu’il aurait omis de déclarer des revenus de 475 818 $.

Revenu Québec avait alors obtenu la permission de recouvrer immédiatement ses impôts non payés, qui représentaient une somme de 212 772 $.

De 2012 à 2016, Paul Mukendi déclarait un revenu moyen de 12 171 $ au gouvernement. Mais, après vérifications, Revenu Québec avait conclu que le pasteur « s’appropriait des sommes importantes », destinées au Centre évangélique.