/weekend
Navigation

Le week-end culturel d'Isabelle Vincent

Le week-end culturel d'Isabelle Vincent
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Quel est le livre récent qui vous a séduit ?

<i>Talking to My Daugther about economy</i>
Photo courtoisie
Talking to My Daugther about economy

Le livre Talking to My Daugther about economy, de Yanis­­­ Varoufakis, qui en plus d’être un auteur est aussi un économiste et ancien ministre des Finances de la Grèce. Dans son ouvrage, il explique l’origine du capitalisme à sa fille de 14 ans. C’est très bien écrit et bien vulgarisé. En plus, c’est rédigé dans un anglais très accessible. Je l’ai dévoré en un rien de temps. Je le recommande fortement. Par ailleurs, j’ai très hâte de lire le roman La jeune fille du rang d’Anne-Marie Desbiens. L’intrigue est en partie inspirée de l’histoire de sa mère à une époque qui faisait suite à la grande noirceur.

Quel est le spectacle à ne pas manquer ?

<i>Manifeste de la Jeune-Fille</i>
Photo courtoisie
Manifeste de la Jeune-Fille

Il faut absolument voir la pièce Manifeste de la Jeune-Fille, qui, après avoir été présentée l’année dernière à l’Espace Go, part en tournée au Québec avec une nouvelle distribution. C’est une pièce exigeante pour les acteurs en raison des nombreux changements de costumes, on en compte 110, ce qui en fait presque une épreuve sportive. Il s’agit d’une pièce d’une très grande pertinence, où l’on fait une dénonciation humoristique du monde capitaliste.

Quelle est l’exposition qui vous a séduite ?

J’ai tout récemment vu l’exposition Le dessin à l’œuvre, qui se tient à la nouvelle Maison de la culture Claude-Léveillée, dans le quartier Villeray. C’est une magnifique exposition accessible, où sont exposés les dessins de trois grands peintres québécois, Marc Garneau, Peter Krausz et François Vincent, qui est mon frère. Le dessin est souvent le préambule qui sert à produire une œuvre ou une peinture. En regardant leurs carnets de dessins, c’est un peu comme avoir accès à leur intimité. C’est vraiment beau et en plus, la salle est superbe ! On a jusqu’au 4 novembre pour s’y rendre.

Quelle est l’émission de télé que vous aimez suivre ?

<i>Demain des hommes</i>
Photo courtoisie
Demain des hommes

J’ai visionné en rafale la série Demain des hommes, qui nous fait découvrir l’univers du hockey et de ces jeunes garçons qui deviennent des hommes. C’est une émission très bien écrite et bien réalisée avec beaucoup de rythme. On nous fait vivre de grandes émotions. J’ai vraiment été happée par cette série. 

<i>Le Jeu</i>
Photo courtoisie
Le Jeu

Sinon, j’aime regarder la nouvelle série Le jeu, qui me permet d’apprivoiser l’univers de jeux vidéo que je connais très peu.

Qui dans le milieu artistique suscite votre admiration ?

Lise Bissonnette
Photo Chantal Poirier
Lise Bissonnette

J’admire depuis très longtemps la journaliste Lise Bissonnette­­­­­­ qui est un modèle pour moi. Je lisais ses éditoriaux au journal Le Devoir et, encore aujourd’hui, je l’écoute souvent à la radio le midi où elle est appelée à commenter l’actualité. Tandis que plusieurs lancent des opinions et des humeurs spontanées, elle propose plutôt des analyses brillantes et documentées qui nous propulsent dans une réflexion. C’est une femme brillante qui, en plus, écrit des romans. J’admire également son engagement au sein de la société, que l’on a notamment constaté lorsqu’elle était à la tête de la Grande Bibliothèque à Montréal. C’est une grande dame de conviction.

On suit Isabelle Vincent

  • On retrouvera la comédienne sur les planches, entourée notamment de Raymond Cloutier, Stéphane Crête et Catherine Paquin Béchard dans la pièce Manifeste de la Jeune-Fille, qui est en tournée jusqu’au 29 novembre.
  • Isabelle Vincent est également la tête d’affiche de la pièce Première neige, qui prendra l’affiche en février prochain au Théâtre de Quat’Sous.
  • On la verra au petit écran dans la série Boomerang pour quelques épisodes.