/weekend
Navigation

Mode de stars: 7 athlètes et Vincent d’Amérique

Coup d'oeil sur cet article

La semaine prochaine, la griffe québécoise Vincent d’Amérique dévoilera une campagne mettant en vedette sept athlètes professionnels, certains parmi les plus populaires de l’heure. Brendan Gallagher, Paul Byron, Jean Pascal, Evan Bush, Patrice Bernier, Kirk Muller et Nikita Scherbak se sont ralliés à la marque pour donner vie à la nouvelle collection « Taillé pour le mouvement ». Chacun a choisi un complet qui reflétait bien sa personnalité : du classique complet bleu, chemise assortie et cravate rouge de Kirk Muller, à l’approche plus décontractée de la chemise à motif déboutonnée de Patrice Bernier, en passant par l’extravagance colorée de Jean Pascal.

Patrice Bernier
Photo courtoisie Vincent d’Amérique, Sylvain Blais
Patrice Bernier

« Je crois que le fait de s’associer avec des sportifs reconnus du public permet de marquer le consommateur et de bien illustrer le confort, tout en maintenant la notoriété en ce qui a trait au style », précise Michel Grondines, designer-propriétaire de Vincent d’Amérique.

En optant pour des ambassadeurs, la marque prouve que ces complets, qui se déclinent dans une variété de coupes, siéent à différentes morphologies.

Kirk Muller
Photo courtoisie Vincent d’Amérique, Sylvain Blais
Kirk Muller

« Chaque année, l’équipe de design parcourt le globe afin de perfectionner les matières et offrir un confort et une liberté de mouvement exceptionnelle. Certains ajouts de matières extensibles sont faits à des endroits stratégiques. Ce qui permet d’avoir un vêtement qui garde sa forme tout en s’adaptant aux diverses caractéristiques physiques de celui qui les porte. Vous pouvez donc opter pour un look ajusté sans avoir l’impression d’être pris dans vos vêtements », décrit Michel Grondines.

Question de se détourner de l’habituel costume noir, les mannequins d’un jour ont choisi les pièces les plus colorées de la collection. Les complets bleus (ton sur ton, sarcelle et bleu marine) et les nuances de rouge (bordeaux, pourpre et prune) ont été les plus prisés. Les chemises imprimées, qui ont fait la renommée de la marque, se portent avec ou sans cravate.

Le Journal s’est entretenu avec quelques-uns des ambassadeurs.

Brendan Gallagher
Photo courtoisie Vincent d’Amérique, Sylvain Blais
Brendan Gallagher

« Je suis sorti de ma zone de confort avec ce look. J’ai l’habitude des complets trois-pièces bleus, me voilà avec un costume rouge vin et un nœud papillon, c’est la première fois que j’en porte un », dit Brendan Gallagher, le #11 et assistant-capitaine des Canadiens de Montréal.

Paul Byron
Photo courtoisie Vincent d’Amérique, Sylvain Blais
Paul Byron

« Dans mon quotidien, j’ai un style athlétique, mais lorsque l’occasion se présente, j’aime beaucoup porter des complets. Il m’arrive même d’accessoiriser mes costumes d’une montre de poche », confie Paul Byron, le #41 et assistant-capitaine des Canadiens de Montréal.

Nikita Scherbak
Photo courtoisie Vincent d’Amérique, Sylvain Blais
Nikita Scherbak

« Je préfère les complets ajustés. J’adore ce look, car la couleur est magnifique et l’imprimé de la chemise ajoute une touche tape-à-l’œil. En plus, je n’ai pas besoin de porter une cravate. D’ailleurs, je ne porte jamais de cravate », lance Nikita Scherbak, le #38 des Canadiens de Montréal.

Jean Pascal
Photo courtoisie Vincent d’Amérique, Sylvain Blais
Jean Pascal

« Je suis un caméléon. J’aime oser. Je n’ai pas peur des couleurs et des mélanges. Je décrirais mon style comme étant classique avec du punch. Mes lunettes sont la touche de finition de tous mes looks », lance le boxeur Jean Pascal.

Evan Bush
Photo courtoisie Vincent d’Amérique, Sylvain Blais
Evan Bush

« Mon style est désinvolte et classique. Je suis une personne réservée et je ne souhaite pas attirer l’attention sur mes vêtements. C’est pour cette raison que j’ai choisi un complet extensible bleu marine et que je l’ai associé à une chemise blanche déboutonnée », décrit Evan Bush, gardien de but de l’Impact de Montréal.