/travel/canada
Navigation

7 bonnes raisons de voyager à Terre-Neuve

Randonnée à Elliston, Terre-Neuve.
Photo Sarah-Émilie Nault Randonnée à Elliston, Terre-Neuve.

Coup d'oeil sur cet article

Saint-Jean de Terre-Neuve | Tout à l’est du Canada, l’île de Terre-Neuve se fait attirante et légèrement mystérieuse. Bordée par l’océan Atlantique, truffée de falaises, de parcs et de baies, celle que l’on surnomme « The Rock » dévoile un village de pêcheurs et un éblouissant paysage à la fois. Voici sept bonnes raisons de pousser la découverte au-delà de Saint-Jean de Terre-Neuve, sa jolie capitale.

1. Les randonnées pédestres

Le long de la Skerwink Trail, Terre-Neuve.
Photo Sarah-Émilie Nault
Le long de la Skerwink Trail, Terre-Neuve.

 

S’il est un paradis pour les voyageurs amateurs de randonnées, c’est bien Terre-Neuve, qui offre des centaines de kilomètres de sentiers en pleine nature. De belles randonnées sont possibles à deux pas comme à quelques heures de route de la capitale. La renommée Skerwink Trail emmène les marcheurs le long de la côte de la péninsule rocheuse reliant le port de Trinity au village de port Rexton. La Klondike Trail mène à une baie à la beauté saisissante. La populaire East Coast Trail offre plusieurs départs, dont un depuis le site de l’ancienne communauté de La Manche vers le pont suspendu, et celle de Mad Rock longe la côte de Bay Roberts.

2. Les petits villages de pêcheurs

Le village de pêcheurs Bonavista.
Photo Adobe Stock
Le village de pêcheurs Bonavista.

 

Oui, Terre-Neuve est cette île bondée de petits villages de pêcheurs aux maisons et bateaux colorés ! En voiture depuis Saint-Jean, on croise des dizaines de communautés maritimes, nouvelles et plus anciennes : Port Rexton et sa baie tranquille ; Bonavista et son port chargé de chalutiers de pêcheurs ; Elliston et ses caves à légumes anciennes enfouies sous terre ; Ferryland et les ruines de son ancienne colonie (l’une des premières, européennes, en Amérique du Nord) ; ou encore Trinity avec ses lieux historiques et son atmosphère du 19e siècle.

3. La nature qui coupe le souffle

Dire que Terre-Neuve regorge de fabuleux paysages relève de l’euphémisme. À chaque détour de la route, on se retrouve le souffle coupé devant cette nature sauvage et intouchée. Un petit paradis composé de littoraux, falaises plongeantes, sentiers en forêt, monts, collines émeraude, plages rocailleuses, baies aux eaux tantôt calmes, tantôt tumultueuses et, en saison, icebergs ayant doucement dérivés du Groenland. Tout cela sans oublier la flore et la faune, riches en prestations extraordinaires variant au gré des saisons (baleines, macareux, orignaux, caribous, coyotes, ours noirs...)

4. La tournée des phares

Cape Spears, Terre-Neuve.
Photo Sarah-Émilie Nault
Cape Spears, Terre-Neuve.

 

Ils étaient jadis composés de matériaux et de rustiques équipements et servaient de balises aux marins partis en mer : les phares terre-neuviens, datant du 19e siècle, sont aujourd’hui dotés de modernes équipements. On se fait une joie de marcher dans le décor exceptionnel du phare de Cape Bonavista, proposant une visite guidée des appartements reconstitués de la famille du gardien. On découvre aussi le phare de Ferryland à 25 minutes de randonnée de la colonie d’Avalon, le phare de Cape Spears classé lieu national historique du Canada (à 20 minutes seulement de Saint-Jean) et le phare de Cape Race, reconnu pour avoir reçu l’appel de détresse du Titanic (un musée y est dédié sur place).

5. Les restaurants à la philosophie « de la ferme à la table »

Les plats de saison chez Bonavista Social Club.
Photo tirée de Facebook
Les plats de saison chez Bonavista Social Club.

 

Poisson et fruits de mer frais, viande locale, légumes, herbes et fleurs provenant des jardins et des serres « vertes » : Terre-Neuve a fait sienne la philosophie « de la ferme à la table ». Au Bonavista Social Club, la terrasse recouverte expose les jardins sur fond d’océan (on opte pour les pizzas et pains cuits au four à bois, cocktails à base de gin local et desserts maison).

bonavistasocialclub.com

Au restaurant de l’hôtel Fishers’Loft de Port Rexton, les soupers aux chandelles sont aussi savoureux que typiques de la région (en saison, on y mange en zieutant les baleines nager dans la crique de Ship Cove.

fishersloft.com

On s’installe entre les murs de bois du joli Twine Loft, restaurant de l’auberge Artisan Inn et on prend part au parfait pique-nique maison préparé par Lighthouse Picnics, savouré sur une couverture sur le site enchanteur du phare de Ferryland.

trinityvacations.com

lighthousepicnics.ca

6. La nouvelle folie des microbrasseries

À une heure de route de Saint-Jean de Terre-Neuve, la toute nouvelle Dildo Brewing Co est la preuve que la folie des microbrasseries s’est aussi emparée des provinces de l’Atlantique. On y déguste des bières maison sur la terrasse donnant sur Dildo Cove où, l’été, on peut voir les baleines défiler. Ouverte il y a deux ans, la microbrasserie Port Rexton Brewing Co se fait tout aussi invitante.

Quant à la Quidi Vidi Brewing – la plus grande microbrasserie de la région, à deux pas de Saint-Jean – elle est reconnue pour sa fameuse « Iceberg Beer », une bière composée d’eau... d’iceberg !

7. La chaleur des Terre-Neuviens

Chaleureux, sociables et dotés d’un sens aigu de la fête, les Terre-Neuviens possèdent ce don de vous faire sentir comme à la maison. Dans la capitale comme dans les petits villages, les habitants prennent toujours le temps de discuter avec les voyageurs de passage dans cette province dont ils sont si fiers.


Pour en savoir plus sur la province de Terre-Neuve-et-Labrador, on visite : newfoundlandlabrador.com