/misc
Navigation

Fantasy football: les joueurs que j’aime et ceux que je n’aime pas pour la sixième semaine d’activité

Isaiah Crowell
Photo AFP et Montage ML Isaiah Crowell

Coup d'oeil sur cet article

La semaine dernière a été très difficile, avec quelques-unes de mes suggestions tout juste bonnes pour les poubelles. Ça m’apprendra à parier contre Drew Brees à la maison! Le vide a été fait et me voilà de nouveau prêt à vous aider à présenter votre meilleur alignement fantasy. Voici mes choix pour une semaine remplie d’espoir.

Qui j’aime

Porteurs

Saquon Barkley (NYG): Les Giants sont mauvais cette saison, mais Barkley n’a rien à voir avec ça. Il est régulier comme une horloge avec une production passe et course combinées de plus de 100 verges à tous les matchs depuis le début de la saison. La solide défensive des Eagles ne devrait rien changer à ça jeudi soir.

Isaiah Crowell (NYJ): Après une performance spectaculaire de 219 verges la semaine dernière, le porteur de ballon devrait être solide à nouveau pour affronter la défensive des Colts, qui se classe dans le top-10 des plus généreuses au sol. Crowell est une belle surprise cette saison en fantasy.

Jordan Howard (CHI): À la suite de l’émergence de Tarik Cohen, certains se demandent si Howard pourra produire à nouveau comme porteur des Bears. La réponse devrait venir rapidement dans le match contre les Dolphins, dont la défensive est généreuse face aux porteurs adverses. À tout le moins, Howard devrait avoir l’occasion d’entrer dans la zone payante au moins une fois si son équipe frappe à la porte des buts.

Isaiah Crowell
Photo AFP

Mentions honorables: Jamaal Williams (GB) et Alfred Blue (HOU)

Receveurs

DeAndre Hopkins (HOU): Le talentueux receveur semble maintenant bien en selle avec deux solides performances dans les semaines 4 et 5 du calendrier de la NFL. Un duel à domicile face aux Bills ne devrait pas l’empêcher de performer.

Mike Evans (TB): Le retour de Winston au poste de pivot des Bucs devrait être une bonne nouvelle, la chimie ayant toujours été bonne entre le receveur et son quart-arrière. Jouer contre la défensive aérienne poreuse des Falcons cette saison est un peu comme recevoir son cadeau de Noël à l’avance.

Adam Thielen (MIN): La production offensive du receveur est phénoménale depuis le début de la saison. Il n’a aucun match en bas de 100 verges aériennes captées. C’est tout ce que j’ai besoin de savoir.

Isaiah Crowell
Photo AFP

Mentions honorables: Jarvis Landry (CLE) et Kenny Stills (MIA)

Quarts-arrières

Aaron Rodgers (GB): Même avec une préparation optimale, la défensive des Niners aura fort à faire pour contrer le quart-arrière des Packers au Lambeau Field un lundi soir. Le genre de partie où Rodgers est absolument spectaculaire.

Russell Wilson (SEA): Même si son total de verges aériennes n’est pas astronomique, Wilson trouve une façon de lancer des passes de touché, et c’est tout ce dont un propriétaire fantasy a besoin. Une visite pour affronter les Raiders ne devrait rien changer à cette dynamique.

Isaiah Crowell
Photo AFP

Patrick Mahomes (KC): Après une partie où il avait l’air humain en lançant deux interceptions, Mahomes devrait rebondir face à la défensive des Pats dimanche soir. Les Chiefs ont tellement d’outils à l’attaque qu’il devient très difficile, pour une défensive ordinaire, de tout stopper.

Mentions honorables: Matt Ryan (ATL) et Andrew Luck (OAK)

Ailiers rapprochés

Zach Ertz (PHI): Depuis le retour au jeu de Carson Wentz, la production offensive de l’ailier rapproché a augmenté. Le courant a toujours passé entre les deux joueurs et la défensive des Giants devrait en faire les frais jeudi soir.

Isaiah Crowell
Photo AFP

George Kittle (SF): L’ailier rapproché joue étonnamment bien depuis que le quart-arrière Jimmy G s'est blessé. Il faut dire qu’il connaît bien C.J. Beathard, ayant joué avec lui chez les Hawkeyes d’Iowa. Je m’attends à voir les Niners tirer de l’arrière face aux Packers et être dans l’obligation de lancer beaucoup pour revenir dans le match. Que des bonnes nouvelles.

Jimmy Graham (GB): J’ai l’impression qu’il connaîtra un gros lundi soir et qu’il visitera au moins une fois la zone payante.

Mentions honorables: Ricky Seals-Jones (ARI)

Défensive top-3

Minnesota: Une défensive qui joue du bien meilleur football depuis deux semaines fera face à un quart-arrière recrue à la maison. Les Cards de l'Arizona n’ont pas la ligne offensive adéquate pour stopper la pression défensive des mauves.

Isaiah Crowell
Photo AFP

Houston: La tertiaire des Texans semble être plus étanche qu’en début de saison, ce qui donne à une ligne défensive dominante des occasions en or de mettre de la pression. Josh Allen, des Bills de Buffalo, sera aux premières loges pour rencontrer J.J. Watt...

Cleveland: Non, vous ne rêvez pas. Les Browns ont une solide défensive à domicile et sont en mesure d’appliquer beaucoup de pression sur les quarts-arrières adverses. Philip Rivers, des Chargers de Los Angeles, n’est pas le plus mobile, et un après-midi difficile pour le vétéran est à prévoir.

Qui je n’aime pas

Porteurs

David Johnson (ARI): Une défensive dans le top-10 pour arrêter les porteurs de ballon adverses n’est pas la bonne prescription pour Johnson. Il a trouvé la zone payante lors des deux dernières rencontres, mais cette séquence s’arrêtera avec cette visite au Minnesota.

Derrick Henry (TEN): Quelle saison horrible pour le gros porteur de la ville du country. Il a joué un peu mieux la semaine dernière, mais devoir affronter la défensive qui a été la deuxième parmi les plus efficaces contre les porteurs de ballon cette saison ne semble pas être une bonne nouvelle pour lui. Les Ravens s’occuperont du porteur de ballon.

Isaiah Crowell
Photo AFP

T.J. Yeldon (JAC): Les Cowboys, à domicile, ne sont pas le même club que sur la route. Le porteur des Jags va vite s’en rendre compte lorsqu’ils visiteront Dallas. Une journée difficile en vue.

Autres mentions: Alex Collins (BAL) et Peyton Barber (TB)

Receveurs

DeSean Jackson (TB): Il n’a pas connu une bonne saison avec Winston comme quart-arrière et je demande à être convaincu, même si la défensive des Falcons donne plus de cadeaux aux offensives adverses que le père Noël.

Isaiah Crowell
Photo AFP

Devin Funchess (CAR): Une bataille intéressante face à Josh Norman est à prévoir. Je dois dire que je m’attendais à mieux pour Funchess en début de saison, mais il est difficile de trouver la zone payante quand, chaque fois que l’offensive approche, c’est le quart-arrière lui-même qui traverse la zone des buts. Un désavantage de jouer avec Cam Newton.

Keenan Allen (LAC): Même s’il est une recrue, Denzel Ward est actuellement dominant à la position de demi de coin. Un après-midi difficile est à prévoir, car Allen peinera à s’imposer avec son gabarit face à la vitesse de Ward.

Autres mentions: Allen Robinson II (CHI) et Pierre Garçon (SF)

Quarts-arrières

Alex Smith (WAS): Une courte semaine de préparation après un match difficile lundi soir contre les Saints. La défensive des Panthers est solide et, même si les Redskins jouent à la maison, je m’attends à un match ordinaire pour le quart-arrière.

Ryan Tannehill (MIA): Pas la plus périlleuse prédiction, mais je vois difficilement le pivot obtenir une bonne performance après deux matchs horribles face au front défensif des Bears qui revient d’un congé. Il faut dire que Tannehill est toujours meilleur à la maison, mais je doute que ce soit suffisant.

Isaiah Crowell
Photo AFP

Eli Manning (NYG): Il y a beaucoup de controverse à New York actuellement. Même si les Giants se regroupent pour le match contre les Eagles, un fait demeure: la ligne à l’attaque est mauvaise! Comme la mobilité n’est pas le point fort de Manning, un match difficile est à prévoir.

Autres mentions: Philip Rivers (LAC)

Ailiers rapprochés

Vance McDonald (PIT): Les Steelers semblent être déterminés à impliquer le receveur vedette Antonio Brown dans l’attaque et cela risque de se faire au détriment des ailiers rapprochés en regardant les statistiques du dernier match. De plus, son temps de jeu est partagé avec Jesse James, ce qui ne présage rien de bon pour la partie à venir face aux Bengals.

Mark Andrews (BAL): Il n’est pas un facteur depuis le début de saison et une rotation d’ailiers rapprochés n’est jamais une bonne chose en fantasy. Vous pouvez même le sortir de votre alignement.

Trey Burton (CHI): Tout le monde s'attendait à ce qu'il soit ciblé beaucoup plus souvent dans l'attaque des Bears. Son match le plus ciblé a été le premier match alors que seulement six ballons ont été lancés dans sa direction. De plus, les Dolphins défendent bien les ailiers rapprochés depuis le début du calendrier en se situant au 11e rang.
 

Si vous avez des questions à nous soumettre sur le fantasy football, écrivez-nous au fantasyfootball@quebecormedia.com.