/finance/business
Navigation

«Le Quotidien» et «Le Progrès» ferment leur imprimerie

equipment of paper mill
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

SAGUENAY – Les journaux de Saguenay, Le Quotidien et Le Progrès, ont décidé de fermer leur imprimerie, une mesure qui entraînera la mise à pied de près de 20 personnes.

L’impression de deux journaux, qui était assurée à Saguenay depuis 1887, sera effectuée à Québec à compter du 17 décembre par TC Transcontinental, rapporte le site web du journal, mercredi.

Deux employés gestionnaires, une quinzaine d’employés permanents et des employés surnuméraires perdront leur emploi.

La direction des journaux explique cette décision par la perte récente de contrats externes, qui assuraient la majorité des revenus de l’imprimerie.

Les deux journaux sont la propriété du Groupe Capitales Médias qui les a acquis en 2015, en plus d’autres quotidiens régionaux, de Power Corporation.

Plus tôt cette année, au mois de juillet, le Groupe Capitales Médias a annoncé la suppression d’environ 25 postes au quotidien Le Soleil, dont une quinzaine dans la salle de rédaction. Les mises à pied entreront en vigueur au début de 2019.

En 2017, le Groupe a obtenu un prêt de 10 millions $ du gouvernement québécois pour l’aider à faire face à des difficultés économiques et pour négocier un virage numérique.