/entertainment/tv
Navigation

Le toast au french

Après quatre émissions, XOXO savoure (enfin) son premier baiser

La glace est officiellement brisée entre Valérie et Mathieu.
Captures d’écran, TVA La glace est officiellement brisée entre Valérie et Mathieu.

Coup d'oeil sur cet article

Les conseillers et Anouk Meunier n’ont pas dû être les seuls à trinquer au premier french de XOXO mercredi soir.

Après trois semaines de séduction platonique, TVA devait également espérer un rapprochement physique entre deux participants. Une chance que ce qui se passe à Vegas ne reste pas (toujours) à Vegas...

L’arrivée des jumeaux Mathieu et Maxime semble avoir changé la donne du côté des filles potentiellement en danger.
Photo courtoisie
L’arrivée des jumeaux Mathieu et Maxime semble avoir changé la donne du côté des filles potentiellement en danger.

Le plus étonnant, dans toute cette affaire, c’est qu’on n’aurait jamais pu prédire cet échange de salive mercredi dernier... en grande partie parce qu’on n’avait pas encore rencontré Mathieu, l’un des deux jumeaux atterris dans l’émission après l’élimination de Mike. Bref, alors que Jake et Rébéka se gardent chastes pour mieux « jouer la game », Valérie et son barman fraîchement débarqué en profitent pour s’embrasser au Tao Nightclub après quelques heures à Las Vegas.

Attirance réelle, décalage horaire, opportunisme calculé ou alcool à volonté ? Peu importe la raison, certains sont juste plus vite en affaires que d’autres, faut croire.

Une étincelle

Comme dans n’importe quelle série de fiction, ce roulage de pelle en règle pourrait permettre à l’auditoire de XOXO, passé de 679 0000 téléspectateurs à 385 000 en deux semaines selon les données préliminaires, de rebondir au cours des prochaines semaines. Car tous les auteurs de fiction le confirmeront : il n’y a rien comme une intrigue amoureuse pour capturer le cœur des téléspectateurs. Nadine et Patrick (District 31), Émilie et Ovila (Les filles de Caleb), Moman et Popa (La petite vie)... Les plus grands succès télévisuels du Québec sont tous articulés autour d’une histoire sentimentale.

Est-on en train de comparer la séance de necking entre Valérie et Mathieu aux épanchements des couples les plus mythiques du petit écran ? Bien sûr que non. Mais dans une téléréalité amoureuse, on veut plus qu’une enfilade de discussions de stratégie avec quelques verbes mal accordés ; on veut des déchirements, des étincelles, des effusions passionnées... Du « drama », quoi ! Et quand c’est ce qu’on nous donne, on reste fidèle au poste.

Selon nos sources, la valse des démonstrations publiques d’affection se poursuivra la semaine prochaine avec Jake et... pas Rébéka. En effet, cette dernière se fera damer le pion par nulle autre que Léanne. Un petit oiseau nous informe que Nathan décidera aussi de passer à l’acte.

Départs forcé et volontaire

En attendant la suite, voici deux autres observations sur cette troisième semaine d’activités. Il a fallu que Mike s’en aille pour que Simon retrouve la parole. Malheureusement pour lui, c’est après s’être remis à parler qu’il s’est fait montrer la porte.

Jessica a choisi de quitter l’émission pour aller rejoindre un gars qu’elle avait rencontré cet été.
Captures d’écran, TVA
Jessica a choisi de quitter l’émission pour aller rejoindre un gars qu’elle avait rencontré cet été.

Ironie du sort, au moment où l’on se demandait quelle fille du groupe d’Olivier devrait partir pour que Jessica commence à s’exprimer, cette dernière a choisi de quitter les penthouses pour retrouver un gars qu’elle avait rencontré avant l’émission.

Les citations

« Non, mais moi, il m’intéresse pour vrai. Comme, pour vrai de vrai, il m’intéresse pour vrai, genre. Ce gars-là, il m’intéresse. »

– Noémie, intéressée (?) par Mat

 

« Hey ! Ça vous tente-tu de jouer à un p’tit jeu ? C’est Twister tout nu. »

– Valérie, pour briser la glace avec les jumeaux

« On fait tout ensemble. Pis souvent, on va en date avec les mêmes filles. »

– Les jumeaux, dans leur vidéo de présentation

 

 

L’employée du mois

Peut-on prendre quelques lignes pour parler du bon travail d’Anouk Meunier ? L’animatrice nous en avait donné une petite idée lors du premier épisode, alors qu’elle était sortie indemne d’une entrevue de groupe somme toute houleuse avec cinq gars probablement trop nerveux pour dire quelque chose de constructif. Et depuis ce temps, elle semble heureuse comme un poisson dans l’eau dans l’aquarium XOXO. Certes, elle a tendance à magnifier certaines situations (une date visiblement ordinaire entre deux concurrents se transforme souvent en « moment magique »), mais finalement, c’est son enthousiasme contagieux qu’on retient.