/sports/baseball/capitales
Navigation

Les Capitales en attente des changements à la Ligue Can-Am

Coup d'oeil sur cet article

Les Capitales de Québec et les autres formations de la Ligue Can-Am ont convenu de repousser la refonte du circuit indépendant en raison d’un changement de propriétaire qui pourrait s’orchestrer bientôt chez les Champions d’Ottawa, à l’issue de leur assemblée annuelle, mercredi, à New York.

« On nous a demandé un délai pour la possible conclusion d’une vente pour Ottawa, et dans ce cas-ci, on ne peut pas avancer selon nos règles. Le membre doit pouvoir voter les décisions en lien avec la saison 2019. On est en attente. Oui, l’idéal serait de garder l’équipe à Ottawa », a précisé le président des Capitales, Michel Laplante, joint au bout du fil à la sortie de la réunion qui a duré toute la journée.

Laplante ne pouvait en dire davantage sur la personne qui prendrait la relève du commissaire Miles Wolff comme actionnaire principal des Champions, mais il espère qu’un dénouement survienne rapidement pour permettre l’élaboration du calendrier de la prochaine campagne. Celui-ci devrait de nouveau comprendre des rencontres contre des sélections internationales. Le Japon aurait déjà manifesté son intérêt à revenir en sol nord-américain.

« On l’espère et c’est ce qu’on disait. Aussitôt qu’on le sait, on va enchaîner avec nos équipes internationales. On a des équipes en tête et les dates qu’on veut, mais on ne peut pas le faire sans avoir une équipe votante autour de la table. Faut avoir les six clubs. J’espère qu’on ne sera pas obligé de conclure en décembre », a-t-il expliqué.

« Très positif »

Ce délai empêchera donc les dirigeants de la Can-Am d’aller de l’avant dans l’organisation de matchs interligues pour 2019 en compagnie des autres circuits indépendants. Selon Laplante, toutefois, tout indique que le projet se concrétisera en 2020. Il restera à voir la forme qu’il prendra : fusion ou des séries de matchs ?

Rappelons que des pourparlers ont eu lieu au cours des dernières semaines avec les membres de la Ligue Frontier. De plus, les Boulders de Rockland ont l’intention de faire le saut dans la Ligue Atlantic d’ici deux ans.

« Il y a beaucoup de conditionnel, mais c’est très positif pour 2020. On savait que 2019 était trop proche. Là, ce qu’on a su, c’est que les autres ligues veulent aller de l’avant, chose qu’on ne pensait pas. Le fait que ce soit le souhait de tout le monde nous dit qu’on s’en va dans la bonne direction », a détaillé le président des Capitales, qui ont reçu le titre d’organisation de l’année.