/news/transports
Navigation

Mégaprojet en vue pour le tramway de Québec

Un promoteur veut intégrer une station dans un édifice en hauteur

CDHM Immobilier aimerait développer un complexe au coin de René-Lévesque et des Érables, où seraient intégrés des condos, des commerces, des bureaux et une station de tramway.
Photo Jean-François Desgagnés CDHM Immobilier aimerait développer un complexe au coin de René-Lévesque et des Érables, où seraient intégrés des condos, des commerces, des bureaux et une station de tramway.

Coup d'oeil sur cet article

La venue du tramway pourrait changer le visage du secteur René-Lévesque et Des Érables avec un projet de développement en hauteur, associé à une future station.

Dans le projet de transport structurant de Québec, le tramway, qui circulera sur le boulevard René-Lévesque, plongera sous terre à la hauteur de la rue des Érables. Le propriétaire de l’immeuble situé au 310, juste en face de l’entrée du tunnel, entamera bientôt des démarches afin de discuter avec la Ville pour redévelopper complètement cet édifice et trois autres qui sont situés sur le coin des Érables.

CDHM Immobilier aimerait créer un «complexe immobilier mixte» qui comprendrait des condos résidentiels et locatifs, des bureaux et des commerces au 310, boulevard René-Lévesque Ouest, qui abrite en ce moment le restaurant Aux 2 Violons, et dans les édifices du 974 au 988, avenue des Érables.

Le promoteur espère entre autres obtenir un changement de zonage pour doubler, et plus, la hauteur maximum, la faisant passer de 10 mètres à 24 mètres ou plus.

Entamer des discussions

Alexandre Richer, de CDHM Immobilier, précise que le projet en est à ses «balbutiements». «Il faut voir les intentions de la Ville et l’acceptabilité sociale. [...] On aimerait entamer des discussions s’il y a une ouverture.»

Pour l’instant, ses démarches visent la conclusion d’un accord de redéveloppement, les demandes d’approbation à la Commission d’urbanisme et les demandes de permis de démolition, de construction, d’affichage et d’aménagement.

On proposera d’accroître le nombre maximal de logements et de réduire les exigences minimales des grands logements.

Restaurant

Meziane Moulfi est propriétaire du restaurant Aux 2 Violons, qui est locataire de l’édifice du 310, boulevard René-Lévesque depuis 10 ans. Il vient d’ailleurs de recevoir l’avis de renouvellement de son bail de cinq ans. Celui-ci contient cependant des clauses qui prévoient que l’entente de location peut être annulée.

S’il est forcé de fermer son établissement, «c’est sûr que ça va faire un boum», convient-il. Avec 200 places dans le restaurant, qui fonctionne bien, et sa quinzaine d’employés, ce sera un dur coup, dit le restaurateur. «S’ils me redonnent une place dans le nouvel édifice, ça pourrait être bien. On verra. On ne peut pas lancer la serviette tout de suite.»

 

Les stations du futur tramway

  • 39 seront aménagées le long du tracé
  • Un quai dans chaque direction
  • Internet sans fil
  • Vidéo surveillance
  • Billetterie
  • Système d’information aux voyageurs en temps réel
  • Écrans à affichage dynamique