/news/provincial
Navigation

Un accompagnement pour les commerçants

Le virage numérique stimulé par 100 % NumériQC

Quebec numerique
Photo Simon Clark La directrice générale de Québec numérique, Martine Rioux est à côté du maire Régis Labeaume et de Pierre-Luc Lachance, conseiller municipal dans Saint-Roch-Saint-Sauveur.

Coup d'oeil sur cet article

Les activités du projet 100 % NumériQC ont été lancées mercredi à Québec. Ce nouveau service d’accompagnement gratuit pour les commerçants locaux vise à les appuyer dans leur virage numérique.

L’objectif du programme 100 % NumériQC est de rejoindre une centaine de commerçants d’ici 2020. L’initiative réalisée avec le soutien de la Ville de Québec permettra notamment aux commerçants d’accéder à une foule d’outils pour améliorer leur visibilité sur le web, accroître leurs actions de marketing en ligne et perfectionner leurs outils de gestion.

Présent au lancement, le maire Régis Labeaume a réitéré son appui aux petits commerçants, tout en dénonçant des géants comme Amazon.

Concurrence féroce

« Il y a des commerçants à Québec qui l’ont difficile. Il y a des ogres dans le marché qui sont de plus en plus épeurants. On se demande ce qu’il va rester pour les autres. Les quatre grandes entreprises, Facebook, Google, Amazon et Microsoft, ont gobé 90 % de l’augmentation des dépenses en publicité. C’est grave. Je ne suis plus un partisan d’Amazon parce que je pense que ça va faire mal à notre monde. C’est inquiétant », a expliqué M. Labeaume devant quelques dizaines d’invités.

La Ville octroie 327 536 $ à Québec numérique pour la réalisation de ce volet qui est complémentaire au programme Virage numérique des détaillants mené par le Conseil québécois du commerce de détail (CQCD). Le maire espère qu’une centaine de commerces recevront ainsi un coup de pouce.

Des solutions

Un autre élu d’Équipe Labeaume chapeaute le dossier. « C’est un accompagnement neutre. Personne n’est là pour pousser une solution. Les gens sont là pour accompagner à devenir meilleur », a ajouté Pierre-Luc Lachance, ancien directeur général de Québec numérique et conseiller municipal dans Saint-Roch-Saint-Sauveur.

Les entreprises présentes sur une artère commerciale dotée d’une Société de développement commercial (SDC) ou d’un regroupement de gens d’affaires formel seront priorisées. Les commerces de détail recevront également une attention particulière. Les établissements d’hébergement, de restauration et de services sont également admissibles à la mesure d’accompagnement.

Québec numérique est un organisme à but non lucratif qui se veut rassembleur pour la région. L’ensemble des actions vise à faire progresser les usages et les pratiques numériques.