/finance/business
Navigation

Une usine de production de cannabis à Huntingdon

Bloc cannabis médical
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

HUNTINGDON – Les travaux de construction d’une usine de 80 millions $ pour la production et la transformation du cannabis ont été lancés au début du mois d’octobre par la compagnie québécoise ROSE ScienceVie.

Les travaux devraient s’échelonner sur une période de huit mois.

«L’industrie canadienne du cannabis a une valeur estimée à 20 milliards $. Nous créons des emplois au Québec, en produisant des produits québécois de la plus haute qualité, et permettant au Québec de prendre sa place dans l’économie canadienne du cannabis», a déclaré M. François Limoges, l’un des cofondateurs de la compagnie ROSE ScienceVie, dans un communiqué.

L’entreprise assure qu’elle pourrait devenir une productrice pour la Société québécoise du cannabis (SQDC). D’ici là, les productions «seront associées et normées pour répondre aux critères très exigeants des produits du cannabis à des fins médicales».

La superficie du terrain est de 700 000 pieds carrés, et pour la première phase de 55 000 pieds carrés, l’investissement sera de 31,6 millions $. La compagnie estime que cette phase permettra la création d’une centaine d’emplois dans la région.

L’usine de fabrication et de transformation va comprendre des installations intérieures ainsi que les bureaux de ROSE ScienceVie.

Au total, l’investissement sera de 80 millions $ sur les cinq prochaines années et ROSE ScienceVie compte créer 300 emplois.