/news/cannabis
Navigation

La SQDC voulait une succursale au centre-ville de Québec, mais le projet est reporté

Societe quebecoise cannabis
Photo d'archives, Simon Clark La succursale de Sainte-Foy sera installée dans ce local photographié ici en août.

Coup d'oeil sur cet article

La Société québécoise du cannabis (SQDC) a échoué à implanter une succursale sur la rue Saint-Jean à temps pour la légalisation le 17 octobre, mais n’écarte pas l’ouverture d’un magasin au centre-ville de Québec dans ses prochaines phases de développement.

Selon des documents obtenus grâce à la loi d’accès à l’information, la Société des alcools du Québec (SAQ), qui chapeaute la SQDC, projetait d’ouvrir une succursale sur la rue Saint-Jean, dans le Vieux-Québec ou à l’extérieur des remparts.

«Verriez-vous des objections à ce que nous recherchions un local à l’ouest de l’avenue Honoré-Mercier, en demeurant toujours sur la rue Saint-Jean?», avait écrit Claudine Marinier, chef de projet à la SAQ, dans une correspondance avec la Ville de Québec, en avril dernier.

«Pour le segment sur Saint-Jean, extra-muros, à première vue, pas d’objections», avait répondu Charles Marceau, un directeur à la Ville de Québec.

Abandon

Or, ce projet de succursale au centre-ville de Québec est mort-né, a confirmé Mathieu Gaudreault, porte-parole à la SAQ.

La société d’État n’exclut cependant pas qu’une succursale voie le jour sur la rue Saint-Jean lors d’une prochaine phase d’expansion.

«Au départ, on regardait sur la rue Saint-Jean. [...] Par contre, le coût des locaux et la proximité avec certaines écoles primaires sur la rue Saint-Jean ne nous ont pas permis de nous installer sur cette rue», a-t-il indiqué.

La Ville a pour sa part expliqué que la succursale se trouverait trop près de l’école des Ursulines.

Cependant, cette école primaire se trouve à 550 m de la rue Saint-Jean, soit deux fois plus que la distance requise par la loi.

À noter que les seules succursales de la SQDC qui ouvriront leurs portes le 17 octobre sont situées en périphérie du centre-ville de Québec, à Sainte-Foy et à Lebourgneuf.

À Montréal, pourtant, la SQDC a tenu à ce que les boutiques occupent un emplacement central et facilement accessible en transport en commun.

«Le plus loin possible» du Cégep

À Sainte-Foy, la proximité entre l’éventuelle boutique de cannabis et le cégep de Sainte-Foy n’a pas empêché le projet de se concrétiser. Pourtant, la Ville et la SAQ étaient conscientes que l’implantation d’une succursale à cet endroit était délicate.

«Nous nous éloignerons le plus possible du cégep de Sainte-Foy et de la Cité-Universitaire de façon diligente», écrivait la SAQ, dans une communication avec la Ville, en avril.

«Pour Sainte-Foy, comme vous le dites, c’est un secteur particulier, incluant beaucoup d’institutions d’enseignement», répondait la Ville.

Malgré l’avertissement qu’elle s’est elle-même servi, la SAQ a loué un local situé près du cégep, sur le chemin Sainte-Foy.

«Nous avons seulement mentionné notre sensibilité, mais au final, la décision revient à la SQDC», a expliqué la Ville.

Pour sa part, la SQDC a précisé que le cégep se trouve à plus de 250 m de la future boutique, ce qui respecte la loi.

3 endroits

Les succursales ouvertes le 17 octobre dans la région de Québec

  • Sainte-Foy : 2491, chemin Sainte-Foy (angle de l’autoroute Robert Bourassa)
  • Lebourgneuf : 670, rue Bouvier (près du carrefour des autoroutes Félix-Leclerc et Laurentienne)
  • Lévis : 95, route du Président-Kennedy (près du boul. Étienne-Dallaire)