/sports/hockey/canadiens
Navigation

Les Danault se préparent pour la vie à trois

Phillip Danault
Photo d'archives, Martin Chevalier Phillip Danault

Coup d'oeil sur cet article

Phillip Danault a une grosse année devant lui.

D’abord, l’attaquant de 25 ans entame la première année d’un contrat de trois ans qui lui rapporte 3 083 millions $ annuellement.

Le joueur de centre du Canadien de Montréal vit aussi de beaux moments dans sa vie privée, puisque son épouse, Marie-Pierre, et lui attendent la venue de leur premier enfant.

La nouvelle a été annoncée par l’équipe mercredi, mais le couple a su qu’il serait parent avant d’échanger les alliances, en juillet.

«On l’a appris avant le mariage. Il a fallu que l’on repense les coupes de champagne à Marie pour être sûr qu’elles ne contiennent pas d’alcool!», a raconté Danault à TVA Sports.

«Elle est venue m’annoncer la nouvelle avec [le résultat du test de grossesse] en tremblant. C’était vraiment spécial pour moi.»

Si la belle-famille de Danault avait des doutes sur la grossesse, le couple a su garder le secret des parents du numéro 24 du Tricolore le plus longtemps possible.

«On a emballé des petites “pattes” bleues dans le cadeau de mon beau-père», a raconté Marie-Pierre. «C’est comme ça que [les parents de Danault] l’ont appris.»

Conjuguer travail et famille

Danault et sa conjointe disent ne pas être trop angoissés par la visite de la cigogne, même si Marie-Pierre réalise que le métier de son époux n’est pas évident pour planifier l’accouchement.

«Je suis très zen enceinte. Mon seul stress, c’est qu’il ne soit pas là à l’accouchement», a-t-elle dit. «On essaie de gérer ça pour qu’il puisse être présent.»

Danault entend être présent sans que son absence nuise au CH.

«On va essayer de ne pas manquer de parties!», prévient-il à la blague.

Le couple dit réfléchir à deux noms en ce moment. Heureusement, il a jusqu’au mois de février pour s’arrêter sur un prénom!