/sports/hockey
Navigation

Nouveau départ pour Crête-Belzile au Cap-Breton

Nouveau départ pour Crête-Belzile au Cap-Breton
Photo d'archives, Sébastien St-Jean

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir vécu deux fois plutôt qu’une l’amère déception de s’incliner en finale des séries de la coupe du Président avec l’Armada de Blainville-Boisbriand, le défenseur Antoine Crête-Belzile embrasse avec enthousiasme son nouveau défi au Cap-Breton.

La fierté de Cap-Rouge a été cédée aux Screaming Eagles lors du dernier repêchage de la LHJMQ après trois ans avec la formation des Laurentides qui se sont soldés par deux participations à la grande finale sans cependant soulever le précieux trophée.

«Deux défaites en finale, pour chaque des joueurs qui l’a vécu l’an passé [la 2e défaite de suite], ça a été difficile. En même temps, tu dois voir ça comme une bonne expérience. Ce n’est pas tout le monde qui vit la finale, surtout dans une ligue aussi compétitive que la LHJMQ», a mentionné Crête-Belzile avant le match d’hier soir au Centre Vidéotron.

C’est par l’entremise des réseaux sociaux qu’il a appris qu’il poursuivait sa carrière dans les Maritimes. Le choc passé, le principal intéressé a découvert un environnement propice à la réussite à Sydney sous les ordres de Marc-André Dumont. Après deux ans de reconstruction, les Eagles amorcent cette saison leur chemin qui doit les conduire vers les plus hauts sommets.

«Au début, ce fut une surprise, mais je suis très heureux de la façon dont ça s’est déroulé [...] J’aime vraiment ça. C’est sûr qu’il y a eu une petite période d’adaptation au début. On fait plus de route en étant plus loin, mais j’ai été vraiment bien accueilli.

«On a beaucoup de talent cette année. On n’a peut-être pas le début de saison espéré, mais je pense que ça va tourner de bord et ça va mieux aller dans les prochaines semaines», a souligné l’arrière de 19 ans qui veut faire profiter ses jeunes coéquipiers de son expérience.

Dumont enchanté

Pour Dumont, l’arrivée d’un joueur de la trempe de Crête-Belzile à la ligne bleue devenait nécessaire pour atteindre les objectifs de l’organisation.

«Ça nous apporte de la stabilité et de l’expérience. C’était un objectif de pouvoir supporter Adam McCormick et Leon Gawanke. Les acquisitions de Wilson Forest et d’Antoine s’inscrivent dans cette lignée», a expliqué le pilote de 44 ans.

Au-delà de son jeu, Crête-Belzile aura un autre cheval de bataille durant la campagne : celui de demeurer en santé. Lors des trois dernières saisons, il n’a disputé que 43, 39 et 51 rencontres durant chacune d’elles. Il y a deux ans, des blessures à un genou et à une épaule l’avaient ralenti.

«Je le souhaite. Je vais toucher du bois. L’an passé, je me disais ça aussi et j’ai eu une malchance alors que j’ai eu une crise d’appendicite en début de saison. Tu ne contrôles pas ça. Mon objectif est de jouer le plus de matchs possible. J’ai eu un bon été d’entraînement.»