/news/currentevents
Navigation

Saguenay: une longue chicane de voisins se termine

Bloc justice
Photo d'archives, Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

SAGUENAY | La chicane qui opposait deux couples de voisins sur la rue Delisle du secteur Shipshaw à Saguenay est terminée.

Les deux parties ont finalement enterré la hache de guerre après deux jours de négociations, au palais de justice. Les discussions demeurent confidentielles, mais le résultat net peut-être révélé: abandon des accusations de méfaits, de voies de fait et de harcèlement contre l’un des antagonistes, Pierre Pilote. Il s’est engagé à garder la paix.

«Il va notamment respecter la convention citoyenne qui a été signée», a dit son avocat criminaliste, Pierre Pilote. «Les communications sont permises, mais elles devront se faire dans le respect.»

La saga judiciaire avait commencé il y a trois ans. Pierre Pilote et sa conjointe avaient restreint le droit de passage d’Yvon Roy et de son épouse en installant des dos d’âne, ainsi que des clôtures avec verrous.

Les deux parties avaient entrepris des démarches judiciaires. Le couple Roy réclamait des dommages et intérêts devant la Cour supérieure. Les Pilote avaient répliqué avec leurs propres réclamations.

Point culminant

La mésentente a atteint son point culminant en août dernier, quand le tribunal a interdit à Pierre Pilote de demeurer chez lui jusqu’à son procès criminel, qui devait débuter mardi. Cette interdiction était toutefois suspendue pour une courte période deux semaines en raison d’un mariage, au début septembre.