/misc
Navigation

Les Carabins blanchissent les Stingers

Le quart-arrière des Carabins de l'Université de Montréal Dimitri Morand a complété 14 de ses 22 passes pour des gains de 178 verges samedi contre les Stingers de Concordia.
Courtoisie Le quart-arrière des Carabins de l'Université de Montréal Dimitri Morand a complété 14 de ses 22 passes pour des gains de 178 verges samedi contre les Stingers de Concordia.

Coup d'oeil sur cet article

Même sans plusieurs vedettes en attaque, les Carabins de l’Université de Montréal ont défait les Stingers de l’Université Concordia par la marque de 24-0, samedi après-midi dans le cadre du dernier match de saison régulière présenté au CEPSUM.

Grâce à cette victoire, acquise devant 3785 spectateurs, les Carabins se sont assurés de terminer au second rang du classement québécois. Ils accueilleront donc l’équipe qui terminera troisième, en demi-finale, le 3 novembre.

La troupe de Danny Maciocia avait concédé le sommet du classement en s’inclinant en prolongation devant le Rouge et Or de l’Université Laval, dimanche dernier à Québec.

Les Carabins seront en congé le week-end prochain. Ils termineront leur campagne le samedi 27 octobre au stade Percival-Molson, contre les Redmen de McGill.

Les remplaçants brillent

Les absences du porteur de ballon Asnnel Robo ainsi que des receveurs Régis Cibasu et Louis-Mathieu Normandin, tous blessés, n’ont pas semblé trop embêter l’attaque montréalaise samedi.

«Nous avons eu la chance de voir d’autres joueurs faire de belles choses sur le terrain, s’est réjoui Maciocia après la partie. En tout, 69 joueurs ont disputé au moins un match avec nous cette saison.»

Sans préciser la nature des blessures à Robo, Cibasu et Normandin, l’entraîneur-chef a indiqué que ces trois joueurs devraient être de retour soit contre les Redmen, soit pour le début des séries.

Ryth-Jean Giraud et Jean-Clifford Dazouloute ont remplacé Robo avec brio dans le champ-arrière. Giraud a amassé 94 verges en 15 courses en plus d’atteindre la zone des buts à deux reprises. Il a aussi ramené cinq dégagements pour 88 verges et un botté d’envoi pour 25 verges.

Dazouloute a quant à lui récolté 108 verges.

«Je suis assez content même si je pense que j’aurais pu faire mieux, a affirmé Giraud. Je vais devoir travailler sur certaines facettes de mon jeu.»

Avant la partie de samedi, le joueur de première année avait amassé 125 verges en 17 tentatives.

Sans surprise

Du côté des receveurs, Raphaël Major-Dagenais et Frédéric Thompson ont respectivement obtenu 70 et 77 verges par la voie des airs.

«Nous faisons confiance à tout le monde qui joue pour nous, a indiqué le quart-arrière des Bleus Dimitri Morand, qui a rejoint ses receveurs 14 fois en 22 tentatives pour 178 verges contre les Stingers. Les gars qui ont brillé samedi ont montré qu’ils étaient capables de jouer au même niveau que nos partants. Mais ce n’était pas une surprise pour nous.»

L’unité défensive des Carabins s’est elle aussi démarquée dans la victoire, limitant les Stingers à 60 verges au sol et 101 verges par la voie des airs.

«C’est important pour nous d’accorder le moins de points et surtout le moins de touchés possible, a dit le joueur de ligne défensive Philippe Lemieux-Cardinal. C’est une question de fierté pour nous.»

Lemieux-Cardinal a d’ailleurs été un de ceux qui ont eu beaucoup d’impact sur le résultat de la partie en réussissant quatre plaqués et un sac du quart.