/news/politics
Navigation

Plusieurs ignorent ce qu’est un déficit, selon une étude

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA | Le gouvernement libéral a beau enfiler les déficits année après année, il semblerait que de nombreux Canadiens ne savent pas exactement de quoi il s’agit, et en sont donc très peu préoccupés, révèle une étude du fédéral.

« La plupart des participants étaient au courant que le gouvernement fédéral avait un déficit, et plusieurs semblaient confondre ce déficit avec la dette publique. [...] La plupart des personnes interrogées [...] n’étaient pas particulièrement préoccupées par le déficit », écrit la firme Environics Research Group dans un rapport de recherche présenté à Finances Canada, en février dernier, et rendu public au cours des derniers jours.

La firme a recueilli l’opinion de Canadiens à travers le pays grâce à un sondage téléphonique et des groupes de discussion. Parmi les sujets abordés, on retrouve l’économie canadienne, les déficits, la politique fiscale du gouvernement et l’endettement personnel.

Économie à risque

Bon nombre de participants croient que l’économie était restée stable ou s’était même améliorée dans la dernière année, mais nombre d’entre eux avouent penser aussi que l’avenir économique du pays est « à risque ». Mais si les choses vont bien, les gens ne donnent pas le crédit aux libéraux.

« Personne, ou presque, ne s’est montré en mesure de mentionner un geste posé par le gouvernement fédéral pour aider les gens à faire face à l’augmentation du coût de la vie », peut-on lire.

Le niveau de vie ne va pas en s’améliorant non plus au Canada, croient les répondants, notamment en raison de l’augmentation des coûts de la propriété, de la hausse « importante » de la facture d’épicerie, et la faible croissance des salaires ajoutée à l’insécurité d’emploi.


Les domaines dans lesquels Ottawa performe bien

  • L’amélioration des relations avec les Premières Nations
  • La décision de légaliser le cannabis
  • Unifier le pays et améliorer l’image du Canada à l’étranger
  • L’immigration
  • L’allocation pour enfants

Et le travail accompli qui est vu d’un mauvais œil

  • La gestion des demandeurs d’asile
  • Le déroulement de la légalisation du cannabis
  • Les changements climatiques et les pipelines
  • L’entente de 10,5 millions $ avec Omar Khadr
  • La qualité de l’eau dans les communautés des Premières Nations
  • Les dépenses, « jugées trop importantes ou inefficaces »