/news/currentevents
Navigation

Récents incendies mortels: l'ATPIQ rappelle aux gens de vérifier les piles de leurs avertisseurs de fumée

Saint-Siméon-de-Bonaventure
Capture d'écran, TVA Nouvelles Trois personnes sont mortes samedi matin le 13 octobre 2018 dans l'incendie d'une maison de Saint-Siméon-de-Bonaventure, en Gaspésie.

Coup d'oeil sur cet article

Quatre personnes sont décédées dans deux brasiers survenus depuis mardi en Gaspésie, une situation qualifiée d’«ironique» par l’Association des techniciens en prévention des incendies du Québec (ATPIQ) faisant référence à la Semaine de prévention des incendies 2018 qui prenait fin ce samedi dans la Belle Province.

L’ATPIQ, qui parle d’un «lourd bilan» pour cette semaine de sensibilisation, suggère aux Québécois de faire preuve de vigilance et de vérifier les piles de leurs avertisseurs de fumée, un simple geste qui pourrait sauver des vies.

Une personne est morte tôt mardi matin dans l’incendie d’une maison unifamiliale de Petite-Vallée, en Gaspésie, puis dans la nuit de vendredi à samedi, trois personnes ont péri dans un intense brasier qui s’est produit à Saint-Siméon-de-Bonaventure, dans la même région. Une jeune femme a toutefois réussi à s’extirper de la résidence qui était la proie des flammes.

«Sans faire l’enquête de ces incendies et sans spéculer sur les causes [...], le dénominateur commun qui relie l’incendie de Petite-Vallée et de Saint-Siméon, comme bien d’autres incendies funestes, c’est qu’ils surviennent la nuit», a dit Sébastien Demers, président de l’ATPIQ, qui voulait ainsi souligner qu’un avertisseur de fumée est le moyen le plus efficace pour réveiller tous les occupants d’une maison en cas d’incendie.

Selon M. Demers, il faut non seulement s’assurer du bon fonctionnement de ses avertisseurs de fumée, mais aussi en installer à chaque étage de sa demeure.

Un avertisseur de fumée est bon en moyenne pendant une décennie. «Ensuite, il faut les remplacer même s’ils fonctionnent encore. Il est aussi important de prévoir un plan d’évacuation et il faut le pratiquer avec toute la famille», a-t-il ajouté.

Sur le même sujet