/sacchips/zoneassnat
Navigation

Pour la première fois de son histoire, le Parti libéral a fait élire une majorité de femmes

Le caucus du Parti libéral du Québec
Photo Simon Clark Le caucus du Parti libéral du Québec

Coup d'oeil sur cet article

Pour la première fois de son histoire, le Parti libéral du Québec (PLQ) compte plus de femmes que d’hommes élus au sein de son caucus.  

La députation libérale élue le 1er octobre dernier est composée à 55 % de femmes.

Le chef intérimaire du PLQ, Pierre Arcand, a souligné cette première dans les médias sociaux.

Le chef intérimaire du PLQ, Pierre Arcand
Photo Simon Clark
Le chef intérimaire du PLQ, Pierre Arcand

«Seize femmes sur 29 députés. Je salue aussi les 7 nouveaux députés qui se joignent à notre formation. Expérience et jeunesse, un bel équilibre», a-t-il écrit sur Twitter.

Cette «page d’histoire» qu'a écrite le Parti libéral a aussi été soulignée par l’ex-ministre Christine St-Pierre dans une lettre publiée mardi dans La Presse.

«François Legault, qui se vantait d’avoir atteint la parité, n’a réussi à obtenir que 38 % de femmes élues. On est bien loin du compte. Je salue toutes les femmes qui se sont portées candidates», a-t-elle écrit.

Christine St-Pierre lors de son assermentation, lundi
Photo Simon Clark
Christine St-Pierre lors de son assermentation, lundi

La députée libérale qui se dit «féministe jusqu’à son dernier souffle» a aussi plaidé que «les plus grands progrès vers l’égalité se sont réalisés sous des gouvernements libéraux». Elle invite ses collègues féminines à «prendre la balle au bond» afin de «poursuivre le combat».

«Les débats qui viennent s’annoncent des plus sensibles et nous avons le devoir de protéger cet héritage, afin de nous assurer que les droits de toutes les Québécoises de toutes les origines soient défendus et respectés. Notre vision en est une d’ouverture aux autres et non de fermeture», a-t-elle conclu.