/news/green
Navigation

«Trame verte» du Port de Québec: 1200 arbres plantés à la baie de Beauport

Des employés du Port de Québec et de la Baie de Beauport ont commencé mardi le début de la plantation d’arbres sur les rives du fleuve Saint-Laurent.
Photo Elisa Cloutier Des employés du Port de Québec et de la Baie de Beauport ont commencé mardi le début de la plantation d’arbres sur les rives du fleuve Saint-Laurent.

Coup d'oeil sur cet article

Près de 1200 arbres seront plantés à la baie de Beauport d’ici l’automne prochain, dans le cadre du projet de «trame verte» du Port de Québec, visant à «verdir» le territoire portuaire.

Des employés du Port de Québec et de la baie de Beauport ont commencé les travaux en plantant 150 arbres en bordure du fleuve Saint-Laurent, mardi.

D’ici 2022, 4,4 hectares du territoire portuaire seront recouverts d’arbres et d’arbustes indigènes, soit ceux qui s’y retrouvent déjà naturellement, a affirmé le président-directeur général du Port de Québec, Mario Girard. «L’objectif global est de bonifier les corridors écologiques existants sur le territoire portuaire», a-t-il indiqué en point de presse, hier.

Le verdissement de la baie de Beauport sera aussi bénéfique pour le secteur de nidification de l’hirondelle du rivage, une espèce menacée. Il y a près de trois ans, un nichoir à hirondelle du rivage a été construit à l’est du site de la baie.

Le budget total de cette première phase de plantation est estimé à 50 000 $, défrayé à parts égales entre le Fonds d’Action Saint-Laurent – via un programme du gouvernement du Québec - et l’administration portuaire.

Aucun lien avec la poussière rouge

Faite au lendemain du début du procès concernant l’épisode de poussière rouge à Limoilou, l’annonce de la «trame verte» n’avait pas pour but de redorer l’image du Port de Québec, a soutenu M. Girard, hier. «Ça n’a rien à voir avec les événements qui se déroulent ailleurs», a affirmé M. Girard, qui sera entendu au palais de justice de Québec le 24 octobre prochain.

Les prochaines phases du projet de «trame verte» seront annoncées ultérieurement. Sans vouloir révéler où seront situés les prochains aménagements verts, M. Girard a souligné que la future promenade portuaire du Foulon serait un «bel exemple».