/sports/football/rougeetor
Navigation

«C’est important de finir sur une bonne note»

Le Rouge et Or pourrait terminer la saison invaincu s’il l’emporte face au Vert & Or

Le botteur Dominic Lévesque, photographié à l’entraînement mercredi après-midi, avait été fort occupé face au Vert & Or, lors du premier match de la saison.
Photo Simon Clark Le botteur Dominic Lévesque, photographié à l’entraînement mercredi après-midi, avait été fort occupé face au Vert & Or, lors du premier match de la saison.

Coup d'oeil sur cet article

Au-delà du résultat et des statistiques, Glen Constantin souhaite que le Rouge et Or de l’Université Laval termine la saison régulière de belle façon.

« C’est important de finir sur une bonne note, a mentionné l’entraîneur-chef du Rouge et Or, dont la troupe accueillera le Vert & Or de l’Université de Sherbrooke, dimanche. On veut que les gars soient satisfaits, heureux de leur performance, demeurent en santé et que les plus jeunes acquièrent de l’expérience. On veut offrir une bonne performance sur les trois unités. »

Heureux de certains aspects dans la victoire à McGill, samedi dernier, Constantin a moins aimé d’autres facettes du jeu de ses ouailles.

« On a manqué de concentration et nous avons commis des erreurs de maturité, a-t-il expliqué. On a aussi écopé de trop de punitions (15 pour 150 verges) d’indiscipline. Même si le championnat de la saison est acquis, on ne doit pas prendre les choses à la légère et continuer de progresser. C’est rassurant de voir que les vétérans étaient d’accord avec notre évaluation. »

Avec une fiche d’un gain et cinq revers, le Vert & Or peut toujours se glisser dans les séries éliminatoires. « Sherbrooke doit gagner pour faire les séries et je m’attends à leur meilleur effort, a indiqué le pilote lavallois. C’est une équipe avec du caractère et fière. Ils misent sur une bonne ligne offensive, le meilleur porteur de ballon (Gabriel Polan) de notre conférence qui a connu du succès contre nous dans le passé et une bonne défensive. »

Une victoire qui soulage

Le Vert & Or doit gagner au moins une partie sur deux d’ici la fin de la saison pour maintenir ses chances d’obtenir son billet pour la danse d’après saison. « L’heure n’est pas à établir tous les scénarios possibles, a souligné l’entraîneur-chef Mathieu Lecompte. On se concentre à disputer le meilleur match possible contre Laval et sortir le meilleur de nos joueurs. On regardera les scénarios dimanche, après le match. »

Forts de leur première victoire de la saison et d’une semaine de congé, Lecompte est confiant que ses protégés seront prêts. « C’est plus le fun de travailler après une victoire, a-t-il reconnu. Les gars sont demeurés solidaires à l’an un de reconstruction et ils ont travaillé tellement fort. Ce n’est pas tous les jeunes qui ont l’audace d’oser faire la différence. Avec le congé, les gars ont repris une certaine énergie et ils sont en santé. »

« Nous étions en période d’examens la semaine dernière et on a permis aux gars de se préparer le mieux possible, de poursuivre Lecompte. L’important, la semaine dernière, n’était pas Laval. On parle à nos jeunes qu’ils sont des étudiants en premier. Les bottines doivent donc suivre les babines. On prend les bouchées doubles cette semaine. »

Attaque terrestre favorisée

Lecompte ne fait pas de cachette que les succès de son offensive vont passer par l’attaque terrestre.

« Contre McGill, on avait une pancarte dans le dos qu’on allait courir et nous avons été capables de le faire, même si tout le monde le savait. Notre ligne offensive a offert une solide performance. Nos jeunes recrutés l’an dernier sur la ligne font très bien. Que ce soit des quarts-arrière ou des porteurs de ballon, les finissants du collégial vont vouloir jouer derrière ces gros bonhommes. »

La position de terrain sera « très importante »

Joueur le plus occupé lors du premier match face au Vert & Or, Dominic Lévesque n’a pas d’objection à ce que l’offensive du Rouge et Or connaisse un meilleur match, mais le botteur de dégagement se tient prêt à toute éventualité.

Dans une victoire de 14-1 à Sherbrooke lors du coup d’envoi de la saison où l’offensive avait peiné du début à la fin et obtenu seulement 11 premiers essais, Lévesque avait effectué pas moins de 13 dégagements.

« Ça va être correct si l’offensive produit davantage, mais je serai là si on a besoin de moi, a souligné Lévesque. La position de terrain sera très importante afin d’aider notre défensive qui ne doit pas débuter une série dans notre territoire. »

Des leçons apprises

Joueur par excellence de la dernière semaine sur les unités spéciales dans le RSEQ, Lévesque a conservé une moyenne de 44,2 verges en huit dégagements dans la victoire de 57-13 face aux Redmen de McGill qui ont bloqué un botté.

« Nous avons appris notre leçon et nous avons mis l’accent sur les blocs cette semaine à l’entraînement. J’ai connu un bon match à McGill et je suis content de ma saison dans l’ensemble. Je ne suis pas parfait, mais j’ai progressé. J’ai amélioré ma technique avec coach Wolf [Steve]. J’ai encore des choses à travailler et je dois améliorer ma constance. »

Glen Constantin croit que le Rouge et Or pourrait se démarquer sur les unités spéciales face au Vert & Or.

« On peut se distancer en raison de la qualité de nos botteurs, a affirmé l’entraîneur-chef du Rouge et Or. La position de terrain sera importante et Dominic aura un grand rôle à jouer. »

« Je ne regarde pas le botteur de l’autre équipe, de renchérir Lévesque. Sherbrooke a changé de botteur à quelques reprises durant la saison. »

À McGill, Lévesque a effectué plusieurs bottés d’envoi, une première cette saison. « C’est toujours le fun effectuer les bottés d’envoi. Je pense que Mathieu [Bertrand] voulait donner une pause à David [Côté] et m’en donner un peu plus. »