/finance/business
Navigation

Simons fait passer son salaire minimum à 16 $ l’heure

Tous les employés ont obtenu récemment une hausse de 3 $ de leur taux horaire

L’entreprise de Québec a refusé de commenter de quelque façon que ce soit les récentes augmentations salariales accordées à l’ensemble des employés. Sur la photo, la succursale des Galeries de la Capitale, ouverte plus tôt cette année.
Photo d’archives, Jean-François Desgagnés L’entreprise de Québec a refusé de commenter de quelque façon que ce soit les récentes augmentations salariales accordées à l’ensemble des employés. Sur la photo, la succursale des Galeries de la Capitale, ouverte plus tôt cette année.

Coup d'oeil sur cet article

Le détaillant de vêtements et d’articles de décoration pour la maison Simons vient de hausser le salaire minimum de ses employés à 16 $ l’heure.

Plusieurs employés de l’entreprise de la capitale nationale ont confirmé au Journal que leur salaire horaire avait été récemment augmenté de 3 $ l’heure au Québec.

Dans les magasins et les entrepôts, des employés qui gagnaient par exemple 16 $ l’heure ont également vu leur taux horaire passer à 19 $ l’heure.

En 2013, le salaire de base des conseillers en vente de Simons était passé à 13 $ l’heure.

Sur le Web, plusieurs offres d’emplois pour des postes de commis d’entrepôt chez Simons qui offraient un salaire de 13 $ l’heure le mois dernier affichent maintenant 16 $ l’heure comme salaire de départ.

Joint mercredi par Le Journal, le responsable du marketing de Simons, Philippe Normand, a catégoriquement refusé de discuter des récentes augmentations salariales consenties aux employés.

«On a pris la décision de ne pas en parler publiquement. Cela va rester entre nous et nos employés», a-t-il fait savoir sèchement.

Pénurie de travailleurs

Des employés de Simons ont toutefois indiqué que le détaillant se devait de bouger dans un contexte de forte pénurie de travailleurs un peu partout au pays.

Dans le secteur du commerce au détail, les détaillants s’arrachent les travailleurs qui se font de plus en plus rares.

Dans la foulée du mouvement pour hausser le salaire minimum à 15 $ l’heure, le grand patron de Simons, Peter Simons, avait d’ailleurs démontré une ouverture pour l’adoption d’une telle mesure au Québec.

En Alberta, où Simons compte plusieurs magasins, le salaire minimum des travailleurs a été haussé à 15 $ l’heure le 1er octobre dernier.

En Ontario, le salaire minimum s’élève à 14 $ l’heure, alors qu’au Québec, il se situe à 12 $ l’heure.

Bonne performance

Les raisons évoquées par la direction de Simons pour justifier cette hausse de 3 $ du taux horaire à ses employés font état d’une solide croissance des ventes au cours des dernières années.

Depuis 2015, le détaillant a déployé un plan d’expansion tant au Québec que dans le reste du pays en ouvrant plusieurs magasins et en rénovant les succursales existantes.

La Maison Simons en bref

  • Année de fondation : 1840
  • Siège social : Québec, Québec
  • Nombre de magasins : 15
  • Nombre d’employés : 3000
  • Chiffre d’affaires annuel : plus de 500 millions $