/entertainment/shows
Navigation

Nos idoles de retour à Québec!

Plastic Bertrand, Gérard Lenorman, Sheila et Michèle Richard au Centre Vidéotron

La Tournée des idoles revient à ses origines avec un méga spectacle mettant en vedette Plastic Bertrand, Gérard Lenorman, Michèle Richard, Sheila, Patsy Gallant, Enrico Macias et plusieurs autres.
PHOTO JEAN-FRANÇOIS DESGAGNÉS La Tournée des idoles revient à ses origines avec un méga spectacle mettant en vedette Plastic Bertrand, Gérard Lenorman, Michèle Richard, Sheila, Patsy Gallant, Enrico Macias et plusieurs autres.

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir fait le tour du Québec dans une formule plus modeste au cours des dernières années, la Tournée des idoles revient à ses origines avec un méga spectacle mettant en vedette Plastic Bertrand, Gérard Lenorman, Michèle Richard, Sheila, Patsy Gallant, Enrico Macias et plusieurs autres.

Cette formule réunissant des Québécois et des Français, qui avait connu un énorme succès en 2011, 2012 et 2013 au Colisée Pepsi, revivra le 25 mai au Centre Vidéotron.

«On s’ennuyait de cet événement grandiose», a lancé le producteur Pierre Marchand, lors du dévoilement des artistes qui monteront sur scène à 13 h 30 et 19 h 30. Des concerts s’ajouteront si le succès est au rendez-vous.

Le spectacle réunira aussi Michel Stax, Claude Valade, Claude Barzotti, Gilles Girard (Les Classels), Eddy Roy (Les Bel-Air), Simon Brouillard (Les Lutins), André Fortin (Les Bel Canto) et Pierre Harvey, fils de Guy Harvey des Gendarmes, qui chanteront leurs plus grands succès.

La reine du disco Patsy Gallant et Michèle Richard.
Photo Jean-François Desgagnés
La reine du disco Patsy Gallant et Michèle Richard.

L’animation a été confiée à Mario Lirette, la mise en scène à Mouffe, et l’on retrouvera quatorze musiciens et choristes sur scène.

«J’ai fait une fois le Colisée avec les idoles, mais ça va être une première pour moi au Centre Vidéotron. Je me sens comme une débutante», a lancé Michèle Richard lors d’un entretien.

Une Michèle Richard qui retrouvera, sur les planches, sa « rivale » Sheila. Les chanteuses québécoise et française ont connu du succès, en 1965, avec la pièce À la fin de la soirée. Un journaliste français avait même surnommé Michèle Richard la Sheila canadienne.

«Ça m’amuse beaucoup de la voir aujourd’hui. Ça me rappelle toute ma jeunesse. Et ne vous inquiétez pas, on ne chantera pas la même chanson», a-t-elle fait savoir, ajoutant que cette rivalité avait été créée par les journalistes.

Plastic Bertrand
Photo Jean-François Desgagnés
Plastic Bertrand

«Flatteur»

Âgé de 64 ans et top-shape, Plastic Bertrand a l’air encore tout jeune. Le chanteur des succès Stop ou encore, Ça plane pour moi et Tout petit la planète est un peu l’iconoclaste du groupe.

«C’est un peu étrange et assez flatteur de réaliser que je suis une idole ici. J’ai vraiment un lien particulier avec le Québec, mais je ne me voyais pas du tout comme ça. J’aime bien avoir un côté très très mainstream et un côté disjoncté à côté. Toute ma carrière a été comme ça. Je suis devenu un artiste populaire, mais qui en même temps fait des choses bizarres. C’est un statut que j’aime bien et c’est loin d’être fini», a-t-il déclaré.

Un Plastic Bertrand qui a encore beaucoup de plaisir à chanter ses vieux hits.

Une première

Gérard Lenorman chantera, bien sûr, son succès La ballade des gens heureux. C’est la première fois que le chanteur français participe à ce genre de spectacle. « Je prépare, avec le producteur de ce spectacle, une série de concerts au Québec et il m’a fait cette invitation afin d’entretenir la flamme et préparer ce retour », a-t-il expliqué.

Gérard Lenorman a joué dans de grandes salles à Paris, mais il avoue que ce spectacle, dans un grand amphithéâtre de cette taille, est quelque chose d’assez exceptionnel. « C’est autre chose. Je ne me vois pas tout seul ici avec mon propre spectacle. Je préfère chanter dans des salles humaines », a-t-il dit.


Les billets pour les spectacles de 13 h 30 et 19 h 30 sont en vente au Centre Vidéotron et sur ticketmaster.ca.